Print Friendly, PDF & Email

Cette fois, ce sont les premiers contingents d’Irakiens et de Syriens qui arrivent en Allemagne dans le cadre du « regroupement familial ». Ils seront plus de 300.000 cette année, en plus des migrants qui continuent d’affluer en provenance d’Italie et de Bulgarie (il est plus simple de passer de Turquie en Bulgarie qu’en Grèce: c’est la nouvelle route migratoire…).

Le Ministère de l’Intérieur allemand annonce d’autre part qu’il a accordé l’asile à 90.389 migrants dans les 6 premiers mois de 2017. L’Allemagne s’attend à un nombre total de migrants cette année de 180.000 personnes, venant du Proche-Orient et d’Afrique noire. C’est beaucoup moins qu’au pic de 2015, mais le problème qui se présente maintenant, ce sont donc les regroupements familiaux. L’Allemagne s’attend à quelques 4,8 personnes par migrant accepté à l’asile dans les années qui suivent: les 300.000 arrivées prévues cette année, c’est le début seulement !

Selon des études très sérieuses d’une Fondation pour le ministère de l’Intérieur, l’Allemagne doit s’attendre à devoir dépenser quelques 4,7 milliards d’EUR par an en plus pour l’Education, à cause de l’immigration et prévoit un déficit de 42.800 enseignants plein temps d’ici 2030. Il faut résoudre la question d’urgence et la natalité des nouvelles populations est beaucoup plus importante que la natalité allemande.

L’impact sur l’enseignement en Allemagne de l’intégration des enfants de migrants, est énorme et très coûteux.

La porte-parole des Verts au Bundestag, Luise Amtsberg, réclame évidemment à grands cris que le gouvernement fédéral fasse beaucoup plus: « le regroupement familial pour les réfugiés reconnus de Syrie et d’Irak est beaucoup trop lent », déclare-t-elle.

En fait, la totalité du surplus budgétaire allemand de 2016 a été dépensé pour les migrants par le gouvernement Merkel ! Le montant est hallucinant : plus de 20 milliards d’EUR.

Le journal anglais The Independent, a vu les chiffres de 4 états : le Schleswig-Holstein, la Hesse, Le Brandebourg (Berlin) et la Bavière : ils ont dépensé quelques 17,5 milliards pour les réfugiés et déclarent que les coûts en matière de mise à disposition de logements et en intégration dépassent nettement les prévisions du gouvernement.

Johannes Singhammer: tout le surplus budgétaire allemand y est passé en 2016! Plus de 20 milliards d’EUR.

Selon Johannes Singhammer, Vice-President du parlement allemande qui le confie à Die Welt: “les chiffres additionnés, les dépenses des Länder et de l’état fédéral donne un montant cumulé de 23 milliards d’EUR en 2016 ».

Maintenant, c’est au contribuable allemand de payer. Quasi-tout l’excédent budgétaire allemand a été mangé par l’accueil des migrants.

En Belgique, il n’y a pas d’excédent budgétaire mais au contraire, un déficit chronique et structurel des comptes de l’Etat. L’accueil des migrants se traduira donc chez nous par des impôts supplémentaires ou par l’explosion du déficit de l’Etat. L’immigration non contrôlée et les abus non sanctionnés pourraient conduire à la faillite du pays et à l’explosion de la précarité en Belgique. Sans compter l’explosion de la petite et grande criminalité ou la présence des jihadistes infiltrés. Le désastre est annoncé.

Merkel a maintenant inventé d’inviter les migrants à repartir, en les payant pour ce faire, même s’ils ont été déboutés du droit d’asile. De la stupidité!

Cerise sur le gâteau; la sotte d’Angela Merkel a maintenant décidé de financer le départ des migrants, s’ils veulent bien, naturellement. Non seulement chaque migrant qui accepte de quitter l’Allemagne recevra 1.200 EUR, mais ceux qui ont été déboutés du droit d’asile et doivent donc être expulsés manu militari, se voient offrir 800 EUR par la chancelière pour décamper. On croit rêver ! C’est de la débilité profonde: Merkel ouvre les portes, se rend compte que c’est impayable et offre maintenant une prime au départ, en ce compris aux illégaux confirmés.

C.T.

Sources:

http://www.independent.co.uk/news/world/europe/germany-refugees-spend-20-billion-euros-2016-angela-merkel-crisis-budgets-middle-east-north-africa-a7623466.html

https://www.welt.de/politik/deutschland/article166430599/Bis-zu-300-000-Fluechtlinge-in-der-Warteschleife.html

http://www.breitbart.com/london/2017/07/12/germany-expecting-up-to-300000-more-syrian-iraqi-migrants-in-2017-through-family-reunification-rules/

Commentaires