Print Friendly, PDF & Email

Quoi qu’en dise Philippe Delusinne, administrateur délégué de RTL Belgium, cette entreprise est soumise aux mêmes obligations de pluralité et d’équilibre dans la prise de parole par les différentes sensibilités politiques belges. Or, RTL organise le même boycott du Parti Populaire que la RTBF !

Les faits

Cette atteinte à la liberté se double d’un ressentiment de Delusinne pour Mischaël Modrikamen, qui avait défendu le météorologiste Luc Trullemans, lorsqu’il avait été licencié par RTL, et gagné la cause. Un nouveau journaliste à RTL s’est entendu dire : « Tu peux parler de tout, sauf de Modrikamen » ; on lui a précisé que l’ordre venait de Delusinne en personne.

Il est vrai que ce personnage est familier des déclarations fracassantes et, très souvent contradictoires. En voici deux exemples.

Quand cela arrange Delusinne, RTL est belge ; quand l’Etat belge le dérange, RTL est luxembourgeois ! Les 105 récents licenciés de RTL Belgium, auxquels Le Peuple a exprimé sa solidarité, apprécieront les manœuvres serpentines de leur ex-patron…

Venu du monde de la publicité, Philippe Delusinne est ami très proche d’Elio Di Rupo, dont il a écrit des discours et conseillé sa communication. Un exemple de liberté d’opinion se trouve à la tête de RTL ! Reconnaissons qu’il a aussi été administrateur indépendant de Carrefour : il doit être expert en poudres à lessiver et en bananes.

Les preuves

Les graphiques de présence du Parti Populaire sur RTL-TVI et Bel RTL rejoignent ceux de la RTBF, en pire. Rappelons que RTL a les mêmes obligations de pluralisme que la RTBF. En plus de la RTBF, Mischaël Modrikamen assigne donc RTL, puisqu’il s’agit d’une société installée en Belgique et que sa ligne éditoriale est décidée dans ce même pays.

 

Question

Dans sa biographie officielle, M. Delusinne rappelle qu’il est membre du Conseil d’avis du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) – avec lequel RTL est en conflit, allez vous y retrouver ! – et administrateur de l’Association pour l’Autorégulation de la Déontologie journalistique. Est-ce bien normal de retrouver le responsable d’une société audiovisuelle dans ces deux associations chargées de surveiller les sociétés audiovisuelles ? Conflits d’intérêts ?

Commentaires