Print Friendly, PDF & Email

« Dormez bien, tous les petits lapins » : c’est par cette douce phrase que s’endormirent les enfants des années 1960. Bonhommet et Tilapin sont aujourd’hui orphelins : leur maman, Renée Fuks, vient de s’éteindre.

Entre 1966 et 1971, 340 épisodes (dont 45 en couleurs) furent diffusés sur la RTB. Chaque épisode de cinq minutes prenait place avant le journal télévisé de 20 heures et, sur une musique de Georges Dumortier, invitait les enfants au dodo. Hé, oui ! En ces temps lointains, les enfants allaient dormir tôt !

A la création des histoires, Renée Fuks apportait toute sa connaissance de l’enfance, développée au sein du Théâtre de l’Enfance. Son complice, José Géal, dessina les poupées qui furent construites en Tchécoslovaquie. Il assurait pratiquement toutes les vois, sauf celle de Bonhommet, assurée par la comédienne Jeanine Gil. José Géal ? Mais oui, le célèbre Toone VII, le marionnettiste (entre autres métiers artistiques) du théâtre bruxellois Toone.

Outre Bonhommet et Tilapin, les enfants retrouvaient chaque soir, la souris Moustache, le chien Allumette, l’ours Pitouk et Souricette, la nièce de Moustache. Les enfants les retrouvaient dans les livres de la collection Carrousel (Editions Dupuis).

Voici quelques années, Renée Fuks avait mis sur pied une exposition à Koekelberg, commune bruxelloise où elle résidait. Cela avait été l’occasion de publier un livre de souvenirs attendrissants.

Renée Fuks nous quitte, mais Bonhommet et Tilapin survivent à cette bienfaitrice de l’enfance. 

D.K.

 

Commentaires