Print Friendly, PDF & Email

Le député Aldo Carcaci, représentant du Parti Populaire, a voté non au Pacte dit de Marrakech. 

Il est le seul parlementaire francophone à vouloir sauver l’honneur et l’intégrité de la Belgique.

Si, par malheur, le pacte devait entrer en application, nous pourrions être reconnaissant au PP d’avoir été le seul à alerter les citoyens contre ce complot anti-européen – les pays arabes et leurs obligés en Europe n’accepteront jamais une vague d’immigration sur leur sol.

Sera-ce trop tard ? Pas nécessairement. En mai 2019, un vote de rejet de l’institution politicienne, dominante actuellement, porte tous les espoirs d’un renouveau pour les citoyens.

Commentaires