Print Friendly, PDF & Email

« Plus de 4.000 manifestants contre l’extrême droite » : pour une fois les chiffres de la police correspondent à ceux des organisateurs. Ceux qui connaissent les lieux (la place du Luxembourg, à Bruxelles) se disent que pour y caser 4.000 personnes, il aura fallu les entasser les unes sur les autres…

Il faut croire que les compteurs ont enregistré les fonctionnaires européens qui, à cette heure-là, ont pour habitude de boire un verre entre copains dans les bistrots autour de la place.

La bonne presse a religieusement recueilli les visions d’Alexis Deswaef, spécialiste du complotisme en matière de « fascisme » (soin fonds de commerce). Ils se sont bien gardés de mettre en avant les élégants slogans tels que « La jeunesse emmerde la Vlaams Belang ». Quelle jeunesse ? Mystère. Surtout quand on sait que le Vlaams Belang doit son succès au ralliement des jeunes électeurs…

Pendant ce temps-là, les jeunes Tunisiens rendaient hommage à… Hitler, devenu La référence des admirateurs de Daesh. Et c’est que l’on a vu presque pas de voilées ou de barbus à la manifestation bruxelloise…

L’islamofascisme est une réalité. Encore faut-il vouloir le reconnaître…

F.M.

Commentaires