Print Friendly, PDF & Email

Candidat PS à Charleroi, Maxime Felon a tout ce qu’il faut pour devenir un héros des socialistes. Il fait le contraire de ce qu’il dit, ment comme il respire, donne des leçons de bonne gouvernance (qui n’engagent que ceux qui le croient) et trouve, pour ces raisons, porte ouverte dans la bonne presse. 

Ce président des jeunes socialiste révèle au monde ébahi une révélation qui a dû lui être envoyée sur deux tablettes de pierre : « Notre principe, c’est un homme un mandat ».

Pauvre de lui… Afin de se conformer au commandement, Maxime Felon (ça ne s’invente pas) devra abandonner 15 de ses 16 mandants.

En effet, une simple visite sur le site Cumuleo nous apprend que Maxime a des journées bien chargées.

Les mandats, fonctions et professions exercés par Maxime Felon en 2017

Conseiller communalVille de Charleroi€⇐⇒ 2018

Administrateur suppléantBRUTELE€⇐⇒ 2018

AdministrateurIntercommunale Pure de Financement du Hainaut 2018

CollaborateurGouvernement de la Communauté française, Présidence€⇐⇒ 2018

CommissaireRégie communale autonome RCA de Charleroi€⇐⇒ 2018

AdministrateurAssociation Chapitre XII•⇐⇒ 2018

SecrétaireAssociation Chapitre XII•11/09/17⇒ 2018

AdministrateurAssociation Chapitre XII Urgence sociale Charleroi•⇐⇒ 2018AdministrateurGEFI asbl•⇐⇒ 2018

Administrateur et vice-présidentGEFUSC asbl•30/03/17⇒ 2018

PrésidentMouvement des Jeunes Socialistes•⇐11/11/17

Membre du comité exécutif et fédéralPS Fédération de Charleroi•⇐⇒ 2018

Membre de l’Exécutif et du Comité directeurPS Union socialiste communale USC de Charleroi•⇐⇒ 2018

AdministrateurParc des Sports de Charleroi asbl•⇐⇒ 2018

Président d’honneurBasket Club Charleroi asbl•⇐07/01/17

Membre du comité centralPS Section locale de La Docherie•⇐⇒ 2018

Cinq (5! de ces mandats sont rémunérés. Avec ce noble principe, « Notre principe, c’est un homme un mandat », Maxime aura beaucoup de temps pour surfer sur le site Cumuleo, par exemple, mais il se retrouvera peut-être sous le seuil de pauvreté – bien qu’être collaborateur du Président de la Communauté Française ne doit pas laisser le compte en banque à sec.

En somme, continuons à nous méfier des donneurs de leçon de « démocratie », version PS… 

Commentaires