Print Friendly, PDF & Email

Les solutions proposées par Ecolo et les partis traditionnels à sa traîne s’autoprovlament « soucieuses de la nature ». Vilain mensonge… Voiture électrique, vélo électrique se révèlent hyper-polluants. e faisant Ecolo and Co  rejettent les initiatives privées qui n’entrent pas dans le moule du business « vert ». 

La Tchéquie est un pays, condamné par la bien-pensance sous prétexte de « populisme », de « xénophobie » et de « climatoscepticisme ».

C’est pourtant là, et plus précisément à l’Université Technique d’Ostrava, que naissent les idées les plus innovantes pour l’avenir de la planète. Pour preuve, ce scooter créé sur base des techniques de photocopie en trois dimensions.Le cadre de ce véhicule d’avenir s’inspire des squelettes de… poissons !

Le résultat est éblouissant : le prototype se révèle plus solide et quatre fois plus léger qu’un scooter conventionnel.Une firme anglaise, Renshaw, s’est déjà jointe aux recherches.

Au passage, remarquons que cette invention se développe aussi bien dans un pays, mal vu par les technocrates de l’Union Européenne, et en Grande-Bretagne qui ne songe qu’à la quitter.

Pour être complet et impartial, reconnaissons qu’en Allemagne, des chercheurs ont inventé le pneu de vélo increvable. Ils ont dû mener à bien leurs recherches sans le moindre subside…

L’originalité ne se trouve plus dans l’Union Européenne, toujours prête à subsidier des projets farfelus et sans avenir, mais politiquement corrects. Et qu’attend la Belgique pour encourager les chercheurs au lieu d’imaginer de nouvelles taxes et impôts « verts » ? 

D.K.

 

Commentaires