Print Friendly, PDF & Email

Les chiffres ne mentent pas pour une fois. Royaume-Uni : 66 millions d’habitants, 31 ministres. France : 65 millions d’habitants : 32 ministres. Belgique : 11,5 millions d’habitants, 55 MINISTRES. C’est le résultat le plus évident de la régionalisation… qu’ils voudraient partiellement supprimer, après l’avoir imposée contre la volonté de la population  ! Pendant 38 ans, cette dernière a tout simplement été délestée de son argent et de son pouvoir d’achat.

1. PENDANT 38 ANS, LA POPULATION A PAYE DES MINISTRES QUI NE SERVENT A RIEN – ET ILS LE RECONNAISSENT EUX-MÊMES ! Des élus militent aujourd’hui pour une « re-fédéralisation » de certaines matières éparpillées entre le fédéral, les régions et les communautés. La brillante idée de « re-fédéraliser » la mobilité, la santé, l’énergie et le commerce extérieur a été lancée par Alexander De Croo (OpenVLD) et reprise par des ministres fédéraux, comme Sophie Wilmès (MR), Francis Bellot (MR) et Christine Defraigne (MR) Prévot (CDH) a rallié leur camp.

Bien sûr, l’approche des élections rend fou, mais un peu de raison n’a jamais tué personne. Car TOUS les partis traditionnels ont voulu la régionalisation et l’ont imposée, dès 1980. La Région wallonne a dépensé des sommes colossales pour imposer l’idée d’une nécessité de la régionalisation. Voir, par exemple, cette brochure « Wallonie, mode d’emploi » www.wallonie.be/sites/wallonie/files/publications/brochure_wallonie_mode_demploi.pdf

Tout cela s’est passé dans un touchant enthousiasme de la presse subsidiée. Le 20/04/2016, Le Vif titrait encore : « La Belgique à quatre régions, une nécessité démocratique » (voir: www.levif.be/actualite/belgique/la-belgique-a-quatre-regions-une-necessite-democratique/article-opinion-491697.html).

MR, CDH ET DEFI VEULENT « RE-FEDERALISER » CERTAINES COMPETENCES. QUI VOULAIT LES REGIONALISER EN 1980 ? LES MÊMES !

2. VA-T-ON DEVOIR METTRE DES MINISTRES AU CHOMAGE ? Si on « re-fédéralise », que va-t-il advenir de nos 4 ministres de la Mobilité : Francis Bellot (fédéral – MR), Carlo Di Antonio (Région wallonne – CDH), Ben Weyts (Région flamande – N-VA) et Pascal Smet (Région bruxelloise SP.A) ? De nos 9 ministres de la Santé : Maggie De Block (fédéral – Open Vld), Alda Greoli et Rudy Demotte (Région wallonne – CDH et PS)), Jo Vandeurzen (Région flamande – CD&V), Antonio Antoniadis (communauté germanophone – SP), Cécile Jodogne (DéFI), Didier Gosuin (DéFI), Bianca Debaets (CD&V) et Guy Vanhengel (OpenVLD) en région bruxelloise ? Quid des 4 ministres de l’Energie : Christine Marghem (fédéral – MR), Jean-Luc Crucke (région wallonne – MR), Bart Tommelein (région flamande – OpenVLD) et Céline Fremault (région bruxelloise – CDH) ? Et nos 7 responsables du Commerce extérieur : Kris Peeters (fédéral – CD&V), Pierre-Yves Jeholet (région wallonne – MR), Geert Bourgeois (région flamande – N-VA), Didier Gosuin (DéFI), Abbès Guenned (PS), Guy Vanhengel (OpenVLD) et Rudi Vervoort (PS) pour la région bruxelloise ?

Si nous comptons bien, cela fait 24 emplois menacés. On se croirait chez Carrefour ou Ryanair !

Plus sérieusement, cela fait donc 38 ans que le contribuable entretient des milliers de personnes (les ministres + leurs cabinets + les administrations) en pure perte.

3. LA REGIONALISATION EST UNE FARCE QUI NOUS A COUTE TRèS CHER, TOUT EN ETANT INEFFICACE. Car la Mobilité régionalisée n’est pas un succès, quand on considère l’état des routes et la dangerosité des ponts et tunnels. L’Energie est tombée à un niveau tellement absurde que nous voulons supprimer le nucléaire, ce qui nous oblige à acheter (plus cher encore) l’électricité à l’étranger… où elle est produite par des centrales nucléaires ! (voir à ce sujet: www.lalibre.be/actu/planete/la-moitie-de-l-electricite-verte-belge-provient-de-l-etranger-5ac308ddcd702f0c1aaf2416).

Quant au commerce extérieur, il est plutôt flageolant : la balance entre exportations et importations dégageait un faiblard excédent de 0,8 milliard d’euros, du principalement à la conjoncture internationale favorable (voir :www.nbb.be/doc/dq/f/dq3/histo/efp1801.pdf). 800 millions, cela ne couvre même pas les salaires et frais de fonctionnement de 7 responsables du commerce extérieur et de leurs administrations !

Après 38 ans, la régionalisation, les fausses « réformes de l’Etat » apparaissent sous leur vrai visage : une combine politicienne au seul profit des politiciens, dont on a augmenté démesurément le nombre et le clientélisme. Qui va rembourser les milliards gaspillés ? PS, MR, CDH, Ecolo, DéFI regardent ailleurs, n’entendent rien et n’ont certainement pas l’intention de rendre la monnaie au citoyen. Leur politique est un déni permanent de démocratie. Et si vous cherchez une explication aux 55,2 % d’impôts que vous payez sur votre travail, une partie importante de la réponse se trouve ci-dessus !

A.D.

 

Commentaires