Print Friendly

Au 1e janvier 2015, il y avait 781 887 musulmans en Belgique, soit 7% de la population. Ce nombre est en croissance accélérée : 2,2% par an de 2011 à 2013, plus du double (4,5%) durant les 2 années suivantes[1]. Et bien sûr, ces chiffres n’intègrent ni les centaines de milliers d’immigrés illégaux vivant en Belgique[2], ni la vague migratoire déclenchée par Merkel en 2015 !

C’est ce que révèle une étude scientifique du sociologue Jan Hertogen, qui collabore notamment avec l’Université catholique de Louvain. Depuis des années, il étudie l’immigration en Belgique, reprenant entre autres les données officielles, et publie un état des lieux, par commune et par pays d’origine[3]. Il affiche également ses données sur une carte interactive de la Belgique : par exemple, vous y pouvez trouver, pour votre commune, le pourcentage de personnes originaires d’Europe, d’Afrique Noire, d’Afrique du Nord, ainsi que le pourcentage de musulmans[4].

Cliquez sur cette carte pour trouver le nombre de musulmans dans votre commune…
Cliquez sur cette carte pour trouver le pourcentage de musulmans dans votre commune…

Selon cette étude, il y avait, le 1e janvier 2015, 4,9% de musulmans en Wallonie, 5.1% en Région flamande et… 23,6% dans la Région bruxelloise ! Et parmi les 10 communes comportant la plus grande proportion de musulmans, 8 sont bruxelloises…

Parmi les 10 communes belges comptant le plus grand pourcentage de musulmans, 8 sont bruxelloises…
Parmi les 10 communes belges comptant le plus grand pourcentage de musulmans, 8 sont bruxelloises…

Remarquons que ces chiffres sont très inférieurs à ceux de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), dont on peut tirer que Bruxelles comptait environ 30% de musulmans en 2014

Ce qui est particulièrement inquiétant, c’est que le taux de croissance annuel de la population musulmane a plus que doublé, passant de 2,2% par an entre 2011 et 2013 à 4,5% par an entre 2013 et 2015 !

Si ce taux de croissance continuait d’augmenter, comme on pourrait le craindre depuis les déclarations de Merkel, on dépasserait les 50% de musulmans en Belgique dans 16 ans (voir la courbe rouge ci-dessous). C’est mathématique ! 

Par contre, dans l’hypothèse la plus optimiste d’un taux de croissance constant (basé sur la moyenne des quatre années 2011 à 2015), on dépasserait les 50% en 2105 (voir la courbe bleue ci-dessous)[5].

D’après les données de l’étude de Jan Hertogen, la population musulmane en Belgique dépasserait les 50% quelque part entre 2032 et 2105…
D’après les données de l’étude de Jan Hertogen, la population musulmane en Belgique dépasserait les 50% quelque part entre 2032 et 2105…

Pour la Région bruxelloise, les chiffres de Jan Hertogen aboutissent à des échéances encore plus rapprochées : avec un taux de croissance moyen de 2,6% par an (de 2011 à 2015), qui augmente chaque année de 0,6%, on dépasserait les 50% de musulmans dans 11 ans (courbe rouge ci-dessous) ! Et dans l’hypothèse la plus optimiste d’un taux de croissance constant (2,6% par an), on atteindrait les 50% en 2081 (courbe bleue ci-dessous)[6].

Pour Bruxelles-Capitale, la population musulmane dépasserait les 50% quelque part entre 2027 et 2081…
Pour Bruxelles-Capitale, la population musulmane dépasserait les 50% quelque part entre 2027 et 2081…

Ces prévisions sont imprécises, nous direz-vous ? Oui, certes. Mais elles indiquent clairement une chose : si nos dirigeants continuent à laisser faire, la Belgique sera peuplée d’une majorité de musulmans avant la fin de ce siècle… c’est-à dire que nos enfants nés aujourd’hui termineront leur vie dans un pays musulman ! Et les échéances sont encore plus rapprochées pour Bruxelles, capitale de la Belgique et de l’Europe !

Par ailleurs, cette étude permet aussi de déduire le nombre de non-musulmans. Et là, surprise : ce nombre est en croissance (0,4% par an pour la Belgique). Pourquoi nous prétend-on alors que l’immigration musulmane est nécessaire pour contrer la dénatalité ? Cette immigration coûte très cher à la Belgique (8,6 milliards par an selon une étude de l’IDDE) et elle ne payera JAMAIS nos retraites. On ferait beaucoup mieux de favoriser l’emploi des 25 millions de chômeurs européens…

Souhaitez-vous que vos (petits-)enfants vivent dans un pays où une majorité musulmane prendrait le pouvoir ?Souhaitez-vous que vos (petits-)enfants vivent dans un pays où une majorité musulmane prendra le pouvoir ? Si oui, continuez à voter pour les partis traditionnels : jusqu’à présent, ils ont prouvé qu’ils n’ont aucune envie de l’empêcher.

Mais si vous voulez que vos (petits-)enfants puissent, comme vous, vivre dans un pays dirigé par des gens qui leur sont proches et qui partagent leur culture, leurs valeurs et leur histoire, votez pour des partis qui, comme le Parti Populaire, refusent ce laxisme et prendront les mesures nécessaires pour enrayer cette tendance…

J.S.

NDLR :
– Dans cette article, on entend par « musulmans » les personnes de culture musulmane, qu’ils soient pratiquants ou non.
– Une petite erreur s’étant glissée dans nos calculs, cet article a été corrigé le 31/5/2015.

[1] La croissance du nombre de personnes de culture musulmane a a été déduite du tableau publié par Jan Hertogen en http://www.npdata.be/Data/Vreemdelingen/NIS/Vreemdelingen-gemeenten/2015/Moslims-2015-Tabel.xls.

[2] Le nombre d’immigrés illégaux est bien sûr très difficile à estimer. Mais selon le journal en ligne marocain Ain El Mohajir, il y avait en Belgique autour de 300 000 marocains illégaux en 2014… plus ceux ayant d’autres nationalités!

[3] Cette étude se trouve en http://www.npdata.be/BuG/326-Migratieachtergrond/Migratieachtergrond.htm (en néerlandais), qui contient des montagnes de données, par commune et par pays d’immigration.
La méthodologie utilisée est expliquée en français en http://www.sudinfo.be/1580627/article/2016-05-24/781887-musulmans-vivent-en-belgique-decouvrez-la-carte-commune-par-commune.

[4] Toutes ces cartes sont accessibles depuis http://www.npdata.be/BuG/326-Migratieachtergrond/Migratieachtergrond.htm (en néerlandais).

[5] Si vous voulez vérifier nos graphiques, téléchargez notre tableau Excel reprenant les données par commune de Jan Hertogen et nos calculs sur base de ces données.
Le calcul intègre aussi l’évolution de la population non-musulmane.
Remarquons que la courbe rouge est peu plausible au-delà de quelques décennies. En effet, elle est calculée de façon à ce qu’elle coïncide avec les valeurs de Jan Hertogen en 2011, 2013 et 2015, ce qui résulte en un taux de croissance qui augmente chaque année. Une telle accélération finit à terme par amener des nombres peu vraisemblables.

[6] Idem note 5 (ci-dessus).

Commentaires