Print Friendly, PDF & Email

Non ! Ne saisissez pas Unia ou Amnesty International. Il ne s’agit pas de Donald Trump, dont nous célébrons l’anniversaire, mais bien celui de Donald Duck. Il fête ses 85 ans, ce 9 juin.

C’est, en effet, le 9 juin 1934 que les cinémas américains affichèrent une des nouvelles Silly Symphonies, signées Walt Disney. Après Mickey Mouse, né (sur les écrans) en 1928, Donald fit une apparition discrète.

Il jouait un rôle secondaire dans The Wise Little Hen (Une petite poule avisée). Tellement secondaire que sa création fut confiée à un animateur, Dick Lundy (1907-1990). Ce dernier imagina un canard affublé d’un costume marin.


C’est en 1928 que Walt Disney fut le premier à réaliser un dessin animé sonore (Steamboat Willie). Dès 1932, la couleur avait fait son apparition et les courts métrages, réunis sous le label Silly Symphonies, emplissaient les salles.

Donald, cet éternel rouspéteur, ce colérique impénitent, ce touchant grand coeur dut sa popularité à la voix de Clarence Nash (1904-1985), qui « devint » Donald pendant 51 ans.

Donald finit par dépasser le succès de Mickey. Très anticonformiste à ses débuts, la célèbre souris acquit des allures de petit bourgeois de la middle class américaine, afin de ne pas  choquer un public souvent très prude.

Donald prit la relève. Gaffeur, amateur de bonnes blagues aux dépens de son entourage, victime de son oncle (Picsou) : Donald occupa la case « rebelle », chère à Disney.

Cela empêcha pas Donald de devenir le héros d’une série de films destinés à soutenir le moral des troupes américaines engagées dans la Seconde Guerre mondiale. Un des films imagine un cauchemar de Donald : vivre en Allemagne sous le troisième Reich ! Ce furent quelques minutes qui firent basculer l’opinion américaine définitivement dans le camp anti-nazi.

Question : quelle est la grande différence entre Mickey et Donald ? Certes, le premier et une souris et le second, un canard. Mais regardez bien les esquisses ci-dessus. Bon sang, mais c’est bien sûr ! Mickey porte une culotte et pas de chemise ; Donald exhibe son élégante vareuse de marin, mais ne porte pas de pantalon !

Pour célébrer les 85 ans de Donald pendant ce week-end de Pentecôte, voici quelques-uns des plus célèbres exploits du canard octogénaire, qui ne paraîtra jamais son âge.

D.K.

Commentaires