Print Friendly, PDF & Email

Ce 5 février débute l’année du cochon de Terre, selon la tradition chinoise. L’occasion pour la rédaction du Peuple et le Parti Populaire de souhaiter la bonne année à tou(te)s les Chinois(e)s installé(e)s chez nous !

Nous avons déjà eu l’occasion de rappeler combien le cochon était un être sensible, respectable, très loin des caricatures qu’en donnent certaines religions.

On sait que « dans le cochon, tout est bon« . L’écrivain Jules Renard avait trouvé une formule rendant hommage au sympathique animal : « Tout est beau. Il faut parler d’un cochon comme d’une fleur« .

Des études scientifiques très sérieuses ont montré combien le cochon soit être considéré comme l’être vivant dont l’intelligence est la plus proche de celle de l’être humain.

Une année de bilan et de redémarrage

L’horoscope chinois, vous y croyez ou vous n’y croyez pas. Mais une vérité reste : le nouvel an chinois correspond au solstice d’hiver, lorsque l’hémisphère nord bascule vers le printemps, le retour des beaux jours et d’une luminosité plus étendue.

La tradition veut que seuls douze animaux avaient répondu à l’invitation de l’Empereur de Jade pour le Nouvel An. Il en résulta un zodiaque chinois dans lequel chaque animal présent se vit attribuer une place : Coq, Chien, Singe, etc.

Ce février 2019 débute l’année du Chien de Terre. Elle s’étendra jusqu’au 24 janvier 2020.

Si vous êtes né(e) sous le signe du Cochon, il semblerait que vous soyez un être têtu et idéaliste. Et pour tous les autres, l’année du Cochon s’annonce comme celle de tous les bilans et des redémarrage.

Il semble que l’immigration asiatique ait été placée sous le signe du noble animal : la communauté asiatique se signale par son acharnement au travail et à sa volonté farouche de réussir dans la vie par le travail. Nous les remercions pour ces traits de caractère et l’apport qu’ils insufflent dans la culture belge.

A tous, et particulièrement à nos amis venus d’Asie, une excellente année du Cochon ! 

D.K.

Commentaires