Print Friendly, PDF & Email

En plein quartier d’affaire, un terroriste d’origine somalienne a poignardé des personnes qui se trouvaient près de son véhicule 4×4 transportant des bouteilles de gaz. Un mort et deux blessés. 

Cela s’est passé le vendredi 9 novembre, alors que la journée de travail s’achevait à Melbourne, dans l’Etat de Victoria (Australie). Après avoir poignardé des innocents, le terroriste, connu des services de sécurité, a menacé les policiers en multipliant les moulinets avec son couteau.

Les policiers ont tenté de le maîtriser, mais l’individu se montrait de plus en plus agressif. Deux passants ont voulu déstabiliser le terroriste, notamment avec une chaise de café. Un des policiers a alors tiré une balle en pleine poitrine du Somalien, qui s’est effondré.

Emmené à l’hôpital, il était dans un état critique, au moment où nous écrivons ces lignes. A première vue, on comprend mal pourquoi la police a tant tardé à abattre l’agresseur, puisqu’il avait déjà tué une personne et blessé deux autres, tout en indiquant son intension de faire encore plus de victimes.

Sans faut-il voir dans la circonspection des policiers le résultat des campagnes, lancées par la bobosphère, condamnant toute action policière et excusant les exactions des voyous et/ou terroristes…

A.D.

 

 

Commentaires