Print Friendly, PDF & Email

Pour une fois que le gouvernement de Rudi Vervoort (PS) veut faire preuve d’indépendance, ça tombe plutôt mal. Alors que l’abattage sans étourdissement préalable est interdit en Flandre et en Wallonie, PS et Ecolo veulent le perpétuer à Bruxelles.

N’y voyez surtout pas une motivation électoraliste. D’ailleurs, si Philippe Close (bourgmestre PS de Bruxelles) donne des discours dans une mosquée salafiste, c’est un pur hasard : il passait devant, a vu de la lumière et est entré. Nous sommes prêt à parier qu’il n’a pas promis à l’assistance de supprimer l’abattage rituel pendant les 5 prochaines années…

Nous reprenons ici le discours qu’il a tenu, après avoir souhaité un excellent ramadan à l’assistance. Ni les catholiques, ni les orthodoxes, ni les bouddhistes n’ont eu la chance d’accueillir un personnage aussi prestigieux et dénué de scrupules pour draguer un électorat.

Les mêmes croyants n’ont pas senti cher Close un intérêt aussi puissant que celui qu’il montre pour forcer l’édification d’une mosquée à Haren… dont personne ne veut, à commencer par les musulmans modérés !

C’est pourquoi le dessin de Riss, auteur chez Charlie Hebdo, nous régale. Il résume parfaitement les manoeuvres PS pour se maintenir au pouvoir sans dispenser la moindre idéologie, sans présenter le moindre programme cohérent.

Si le 26 mai pouvait changer tout ça… 

Commentaires