Print Friendly, PDF & Email

André Flahaut (PS) admire le régime cubain. Et le PS lui donne raison ; pas la moindre réaction. Or, il y avait de quoi…


Le Cuba socialiste montre à quoi mène le socialisme. Une évolution que privilégiée manifestement Flahaut, qui se croit permis de cracher au visage des victimes du régime castriste et salir la mémoire de ceux qui ont été passés par les armes après des parodies de procès.

Les homosexuels et les dissidents étaient sont encore qualifiés de « déchets » et devaient être éliminés. La vérité sur Che Guevara dérange beaucoup les bobos gauchistes, car une de ses victimes le décrit comme « un être d’un cruauté inimaginable« . Son témoignage dans la vidéo ci-dessous.

Bien évidemment, les « journalistes » de la RTBF, de RTL et de la presse subsidiée nous expliqueront que tout cela, c’est de l’histoire ancienne. Selon les obligés de Flahaut, Cuba a changé et les « petites gaffes » des débuts de la révolution de Fidel Castro appartiendraient au passé.

Eh bien, non. En 2003, le New York Times publiait un reportage montrant que les exécutions se poursuivaient à un rythme soutenu. Bizarrement, ce reportage n’a pas été traduit en français et n’a pas fait l’objet de reportages dans la presse francophone. Pas plus que cette enquête très précise sur 53 années d’oppression à Cuba (l’article date de 2012), exhibant des photos très éprouvantes.

Voilà donc le régime et les hommes qu’admirent André Flahaut et le PS, qui n’a pas réprimandé ses propos imbéciles. Rappelons que Flahaut a été ministre de la Défense Nationale (qu’il a laissée dans un état lamentable) – un admirateur du communisme à la tête de l’armée, il n’y a qu’en Belgique socialiste que cela arrive… 

F.M.

 

 

Commentaires