Print Friendly, PDF & Email

Homme d’action et de peu de mots, Thibaut De Coster, tête de liste aux régionales (Charleroi) a résumé sa journée de samedi 16 février comme suit : « Lancement de la campagne dans l’arrondissement de Charleroi – Thuin. À gosselies et à Ransart, à la rencontre des commerçants. Très bon accueil« .

Bref, presque laconique, mais tellement parlant !

Par ailleurs, Thibaut De Coster ne néglige pas son travail de conseiller communal, à Pont-à-Celles. Des bancs de l’opposition, il animée des débats propres à embarrasser le moutonisme des partis au pouvoir. Un exemple :

« Conseil communal de ce 11 février. Les débats furent engagés notamment au sujet d’un point (concernant notamment la suppression des plastiques à usage unique dans l’ensemble des services communaux) introduit par le MR (opposition).
Durant les discussions, le MR et d’autres… faisaient le lien entre CO2 anthropique et réchauffement climatique.
Je suis évidemment intervenu durant les échanges pour notamment rappeler à mes collègues que le caractère anthropique du réchauffement est loin de faire l’unanimité au sein de la communauté scientifique et que les femmes et hommes politiques devraient davantage s’informer sur le sujet!

A titre personnel, je suis fier de tenir un discours vrai et loin de la facilité dans laquelle d’autres ont choisi de se blottir…

En tant que tête de liste régionale dans l’arrondissement de Charleroi-Thuin, je vais me battre du début à la fin de cette campagne dans le but de porter ce discours au niveau régional!

A votre service: 0472/32.00.03!« .

Un vrai municipalise qui possède une carrure de député régional. 

 

Commentaires