Print Friendly, PDF & Email

Après la révélation des galipettes organisées entre des prostituées haïtiennes (et sans doute maliennes, en attendant la suite…), Oxfam fait face à un autre scandale. Son président, le Guatémaltèque Juan Alberto Fuentes Knight vient d’être arrêté par la police de son pays !

Lorsqu’il était ministre des finances, il fut embarqué dans une fraude, organisée par… le président du Guatemala. Excusez du peu !

On serait curieux d’apprendre sur quels critères fut choisi le président d’Oxfam. Qui va lui succéder ? Dans le genre fraudeur, nous pouvons proposer le Belge Willy Claes. Yvan Mayeur cherche aussi un emploi, et dans le domaine d’aide aux déshérités, il en connaît un fameux morceau. Et pourquoi pas une femme ? Pascale Peraïta se pâme dans les files de chômage et avec Yvan chéri, elle formerait un duo de choc. Faouzia Hariche, elle aussi concernée par la gestion de la nourriture (Cuisines bruxelloises), apporterait une petite touche multiculturelle et abonderait sans doute dans le sens d’un boycott des produits israéliens, réclamé par Oxfam.

Prévenons tout de même ces candidats alléchés : ils devront revoir le salaire à la baisse, puisque près de 40.000 donateurs ont déjà renoncé à soutenir Oxfam.

Commentaires