Print Friendly

Y a-t-il encore un pilote dans l’avion du catholicisme belge? Jusqu’où ira l’auto-flagellation de Malines? Il est incroyable de constater à quel point la disparition de toute référence au Christianisme, et à fortiori au Catholicisme est en train de s’accélérer dans les milieux chrétiens. Ils sont honteux!

Le philosophe français Michel Onfray vient de publier un ouvrage (Décadence – voir notre article) qui explique benoîtement la fin de notre civilisation judéo-chrétienne et annonce tout aussi calmemement que l’islamisation de l’Europe est définitive et proche. C’est pire encore qu’on ne pourrait le croire…

L’archevêque de Malines-Bruxelles, Mgr Jozef De Kesel se déclare impressionné et inspiré par l’islam. On croit rêver!

En la matière, la Belgique fait fort, avant tout pour ne pas « choquer » nos amis musulmans et améliorer le « vivrensemble ». Qu’on en juge:

– la Fondation Père Damien est devenue Action Damien

– les Scouts catholiques de Belgique sont devenus Les Scouts

– le Parti Social Chrétien est devenu CDH, grâce à Joëlle Milquet

– les célébrations de Noël à Bruxelles sont devenues les «  »Plaisirs d’hiver »

– les vacances de Pâques dans les écoles sont devenues les « vacances de printemps ».

– le mot « Saint » a été retiré des éphémérides de la météo à la RTBF.


Etc….

Le nouveau logo de Pax Christi: au diable l’aspect chrétien!

C’est à présent au tour de Pax Christi. L’Assemblée générale de cette vénérable institution a décidé « au terme d’une réflexion participative de plusieurs mois », de modifier le nom de l’association. Pax Christi devient BePax.

Sous ce nouveau nom, déclarent ces dirigeants honteux,  » Pax Christi souhaite poursuivre sa mission: sensibiliser les citoyens et décideurs aux conflits qui divisent les différentes populations établies en Belgique, et les amener à devenir des acteurs de paix. »

C’est typique de cette attitude des Catholiques belges, qui cherchent par tous les moyens de s’excuser d’être Chrétiens et veulent donner des gages de leur Soumission (il n’y a pas d’autre mot!). Nous sommes dans l’ouvrage de Ouellebecq, qui décrit le grand basculement islamique de l’Europe: Soumission (sens du mot Islam en Français)

Combien de temps l’église catholique, honteuse d’elle-même, survivra-t-elle si elle s’excuse d’exister?

Et le communiqué de Pax Christi poursuit: « l’association veut vivre avec son temps et s’ancrer dans notre époque en proposant une image progressiste de son action et de ses volontaires. Nous voulons que notre nom reflète notre mission, traduise notre personnalité et évoque les valeurs qui guident notre action. Ensemble, nous avons fait le choix de BePax pour allier notre histoire et notre souhait de modernité. »

Pour vivre avec leur temps, les Chrétiens doivent faire disparaître la croix? C’est ça une image « progressiste »?!

La charité chrétienne nous interdit de coller des épithètes à ces Messieurs-Dames. Le pape Benoît XVI aurait été horrifié de voir cette évolution, qui est dans le droit fil des idées du pape actuel, François. Celui-ci fait plus pour les musulmans que pour les chrétiens d’Orient pourtant martyrisés. La chrétienté va s’effacer beaucoup plus vite encore que prévu. Paix aux hommes de bonne volonté.

L.R.

 

Commentaires