Print Friendly, PDF & Email

D’accord, elle porte un nom qui torture nos gorges francophones, Kolinda Grabar-Kitarović, ainsi que le nom officiel de son pays : Republika Hrvatska. Néanmoins, la Présidente de la Croatie (elle l’est, depuis février 2015) a une certaine classe.

Y compris dans les avions. Quand elle se rend en Russie pour soutenir son équipe nationale de foot, elle paie de ses propres deniers le ticket en classe touriste, entourée des supporters. Pas de première classe, pas de voyage payé par le contribuable. Allo, Charles Michel ? Allo, Didier Reynders ?

Au moment où nous écrivons ces lignes (11/7), nous ne savons pas encore si le pays de Mme Kolinda Grabar-Kitarović (la Republika Hrvatska, donc) sera l’adversaire de nos Diables rouges dans la « petite finale » de la Coupe du Monde. Au moins, le parcours exemplaire de cette jeune république (au riche passé, précisons-le), membre de l’Union Européenne depuis 2013, nous aura permis de faire la connaissance de sa présidente (notre photo), qui donne envie de passer des vacances du côté de Zagreb, la capitale, et nous réconcilierait avec la politique.

Commentaires