Print Friendly, PDF & Email

Le public de l’opéra de Florence a fait un sort à la « nouvelle » mise en scène de l’opéra Carmen par un illuminé du nom de Leo Muscato.

Question de se faire bien voir par la bobosphère et les féministes en folie, il avait imaginé de transformer la fin de l’oeuvre de Georges Bizet (d’après une nouvelle de Prosper Mérimée) : ce n’était plus Don José poignardant Carmen, mais cette dernière tuant Don José !

Raison de cette sensationnelle nouveauté ? « Marre de cette oeuvre féminicide ! », avait jacté celui qui confondait manifestement opéra et produit de jardin du genre herbicide.

Le public florentin ne s’est pas trompé : il a hué le spectacle et le metteur en scène a dû se barricader dans les toilettes pour échapper à la colère populaire.

Rappelons tout de même que l’opéra est un genre hautement subsidié par l’argent public. Est-il fatal de confier ce dernier à des crétins qui croient avoir inventé l’eau chaude, alors qu’il sont incapables d’y tremper leurs pieds ?

Commentaires