Print Friendly, PDF & Email

Encore un départ en Syrie très probable… Firdaous Bouhaltite Soulaïmane (photo de tête), une jeune Uccloise de 14 ans, est introuvable depuis une semaine. Le parquet de Bruxelles examine la piste d’une tentative de départ en Syrie bien qu’à ce stade aucune hypothèse ne soit écartée. L’adolescente était bien connue des services de police. Soupçonnée de se radicaliser et de vouloir partir en Syrie, elle s’était vue retirer ses papiers d’identité par le ministre de l’Intérieur, sur recommandation de l’OCAM.

La sœur aînée de Firdaous, Yousra Bouhaltite, n’est pas inconnue de la justice. La jeune femme a en effet effectué un voyage en Syrie. À son retour, en juillet 2016, elle avait été interpellée et placée sous mandat d’arrêt. «  Elle avait été libérée sous condition puis de nouveau arrêtée car elle avait manifesté son intention de repartir  ».

Liée à la cellule de la rue de la Colline à Verviers, qui préparait un attentat dans un aéroport?

Selon RTL, les sœurs Bouhaltite auraient des liens avec Chaimae Amghar, la sœur de Sofiane Amghar, l’un des terroristes tués lors de l’assaut de Verviers en janvier 2015. La justice reprocherait justement à cette dernière d’avoir radicalisé la jeune Firdaous pour qu’elle parte en Syrie. Pour ses avocats, Mes  Courtoy et Negede, Chaimae Amghar, c’est la grande sœur qui a tenté de radicaliser la jeune fille disparue. Elle serait revenue de Syrie pour chercher sa sœur et repartir avec elle.

La grande sœur qui aurait disparu en même temps que Firdaous est majeure et a combattu en Syrie avant de revenir sur le territoire belge il y a six mois.

Quelque 91 personnes sont placées sous surveillance étroite en Belgique, dont 14 prédicateurs étrangers, selon les informations livrées par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) et citées dans les titres Sudpresse mardi. « Certaines personnes reprises dans cette liste ont fait l’objet d’un ordre de quitter le territoire et d’une mesure d’éloignement », précise le ministre en réponse à une question parlementaire.

La jeune Firdaous était suivie par un juge de la jeunesse. Elle a disparu. Le ministre Geens parle 91 surveillances étroites parmi les 18.000 extrémistes recensés en Belgique, 91. Les 14 prédicateurs étrangers parmi eux, continuent sûrement à prêcher. Un nombre indéterminé a reçu un OQT mais est toujours présent sur le territoire. Libre comme l’air …

Les deux informations mises ensemble donnent un aperçu du laxisme récurrent de la Justice et de l’Intérieur. Qu’est-ce qu’on attend ? Un nouvel attentat, suivi d’une communication du Parquet, du genre « Le présumé terroriste était bien connu de nos services et faisait l’objet d’un ordre de quitter le territoire » ? Geens s’est-il radicalisé lui aussi au point de devenir complice des extrémistes? Une surveillance étroite signifie qu’ils sont suivis 24 h sur 24 par la Sûreté et la Police. Dont coût 30 agents par extrémiste, soit 2.730 fonctionnaires. Qui va croire cela avec une Sûreté de l’Etat et une Police en sous-effectifs ?

P.H. et C.T.

Sources:

http://www.lalibre.be/actu/belgique/la-sur-de-firdaous-l-uccloise-portee-disparue-est-elle-une-returnee-592c6e04cd702b5fbedbcae7

http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/disparition-inquietante-a-uccle-avez-vous-vu-firdaous-une-jeune-fille-agee-de-14-ans-592beb8ccd702b5fbeda37d5

http://www.sudinfo.be/1853737/article/2017-05-30/adolescente-disparue-a-uccle-l-une-des-soeurs-de-firdaous-bouhaltite-soulaimane

Commentaires