Print Friendly, PDF & Email

En soi, il s’agit d’un non-événement. Alexis Deswaef, ex-star de la Ligue des droits humains, vient d’être nommé administrateur de la Plateforme citoyenne, ce machin qui veut nous imposer la présence d’illégaux. 

Ce que l’on sait moins, c’est que Deswaef fut à l’origine du cabinet d’avocats « progressistes » du Quartier des Libertés (voir ici) , en 2006, en compagnie notamment de Gregor Chapelle (PS). Le lien de Deswaef avec le PS est évident et jette un doute sur l’impartialité de ses positions publiques.

En effet, Chapelle se fait passer pour un contestataire au sein du PS, alors qu’il en est un des profiteurs patenté : conseiller communal du Travail, du Commerce et de l’Economie,à Forest (Bruxelles), de 2006 à 2011, il y est toujours conseiller communal – une fonction rémunérée, en plus de quatre autres (directeur général d’Actiris, membre du comité de gestion de l’Onem, membre du Conseil supérieur de l’emploi et membre du conseil de police Midi), auxquelles s’ajoutent deux autres mandats non rémunérés. Voir le site Cumuleo.

C’est pourtant le même Chapelle qui s’activa au PS, plaidant pour le décumul des mandats – avec ses huit mandats, il sait de quoi il parle.

Chapelle fut aussi l’initiateur du mouvement Grouponsnouset demain, où il retrouve Julien Uyttendaele, fils de et beau-fils de, qui mène une politique de clientélisme à Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles), bien dans la ligne du PS … qu’il prétend contester.

Le maquillage des réalités représente un trait commun de ces brillants jeunes gens : chez Activais, Chapelle se glorifie de chiffres de chômage en baisse, alors qu’ils sont dus à une conjoncture favorable et à un transfert de milliers de chômeurs vers les CPAS.

De son côté, Deswaef se charge d’instiller dans la tête des Belges qu’ils sont d’affreux racistes, alors qu’il soutient l’arrivée de gens mus par unsérieux racisme anti-belge.

Chapelle, installé dans les fromages pasteurisés par le PS ; Julien Uyttendaele, promis à un brillant avenir chouchouté par belle-maman Laurette ; Deswaef, agité de toutes les causes dites « humanitaires » (il finira à la Cour européenne des droits de l’homme, dont il est déjà inscrit sur la liste des conseils de la Cour Pénale Internationale sue La Haye (voir www.icc-cpi.int).

Tout est bien, bonnes gens, dans le paradis socialiste. Certes, vous n’en profitez guère et vos impôts servent à tenir à flot cet éden pour privilégiés. Le 14 octobre et en mai 2019, il vous sera possible de mettre fin à cet univers de pacotille et de tromperies et de revenir aux réalités. A vous de choisir… 

Commentaires