Print Friendly, PDF & Email

Bravo  à toute l’équipe, réunie autour d’Aldo Carcaci, à Liège. Actifs, présents dans tous les quartiers de ville et dans les villages, les candidats PP s’activent à présent pour coller les affiches PP. A Soumagne les attendaient quelques surprises. 

Aldo Carcai (scrutin fédéral), Vanessa Cibour (région) et Yasmine Dehaene-Modrikamen l’affirment le PP est « le seul pour vous défendre »… sous des torrents de colle.

Mais qu’apercevons-nous tout à côté ? Les placards du PS. Et quels visages nous adressent-ils leurs plus beaux sourires PepSodent ? Ceux de Marc Goblet (PS) et de Gregory Happart (PS).

Voilà des noms qui font tilt, n’est-ce pas ? Marc Goblet, ancien dirigeant de la FGTB (il a placé son fils à sa succession), prouve scientifiquement qu’il n’existe aucune collusion entre le PS et le syndicat socialiste. Celui qui dit le contraire est un affreux populiste.

Et Gregory Happart, fils de Jean-Marie, démontre tout aussi lumineusement que les dynasties, ça n’existe pas au PS, et que le clientélisme, ça ne se passe pas de père en fils. Celui qui dit le contraire n’est qu’un épouvantable populiste.

Si donc les électeurs de la région liégeoise ne veulent pas que s’éternise la situation désastreuse, engendrée par les PS, MLR, CDH et Ecolo, ils trouveront le bon choix à droite de l’affiche. 

 

Commentaires