Print Friendly

Une fois de plus, le bourgmestre socialiste de Saint-Josse, Emir Kir, montre son soutien indéfectible au président turc Erdogan et autorise une réunion à Saint-Josse, où le cimeterre du croissant islamique va écraser la croix chrétienne!

Malgré la dérive dictatoriale du régime turc, les dizaines de milliers de personnes enfermées pour délit d’opinion, les centaines de journalistes sous les verrous, et malgré les portes fermées à la propagande islamiste de l’AKP en Suisse, en Allemagne, aux Pays-Bas, Emir Kir soutient l’islamisme au coeur de Bruxelles. Pendant ce temps, l’Allemagne et les Pays-Bas sont qualifiés de « nazis » par le président Erdogan, qui « exige des excuses écrites ».

Emir Kir, bourgmestre PS de Saint-Josse, qui nie le génocide arménien… ou est absent lors du vote, soutient ouvertement les islamistes de l’AKP, qui prônent le combat du croissant contre la croix des chrétiens. A Saint-Josse, devenue commune turque de Bruxelles!

La campagne de propagande prévue pour inciter les ressortissants turcs en Europe à soutenir l’extension des pouvoirs dictatoriaux du président Erdogan lors du référendum du 16 avril fait long feu. Cela enrage à Ankara. L’ambassadeur des Pays-Bas a été expulsé de Turquie. L’arrogance turque est incroyable.

L’affiche pour la réunion de l’AKP du 8 mars à Saint-Josse, approuvée par le bourgmestre Emir Kir (PS). Traduction :
  Cette lutte est la lutte entre le croissant et la croix !
  Réunissons-nous sous le croissant !
  Vous verrez que nous serons très nombreux !

Un des hauts dirigeants de l’AKP, l’ancien ministre Taner Yildiz, a tenu deux réunions de propagande le 8 mars en Belgique. La première dans la mosquée Fatih à Beringen et la deuxième dans la commune de Saint-Josse à Bruxelles.

Il faut rappeler que la mosquée Fatih à Beringen est officiellement liée à la Diyanet qui est accusée par les média belges d’être au service de la répression d’Ankara contre les opposants en Belgique.

Quant à la réunion à Saint-Josse, elle a été réalisée grâce à la bienveillance du bourgmestre Emir Kir appartenant au Parti socialiste! Question: Pourquoi ce silence des partis politiques belges? Le MR reste bien sûr partisan de l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne, même si ces dernières semaines, le MR a mis une sourdine et estime qu’il faut « geler » (temporairement) l’accession de la Turquie à l’UE.

C.T.

Commentaires