Print Friendly, PDF & Email

« Jours tranquilles à Clichy » : c’est le titre d’un roman d’Henry Miller (1956). Nous inaugurons ici une rubrique « Jours ordinaires à Molenbeek ». Et nous commençons avec… par une fête comme les aime Catherine Moureaux.

Nous avions déjà eu la fête de la Saint-Sylvestre, pendant laquelle le quartier des Etangs Noirs s’était transformé en Beyrouth aux pires heures de la guerre civile.

Partie en vacances pendant 15 jours, alors qu’on sait qu’à chaque fin d’année Molenbeek subit la loi de la racaille, la bourgmestre Moureaux avait qualifié les émeutes de « fête ». En un néerlandais qui a fait rire le monde entier – fête !

En voici une nouvelle, bien dans le ton festif adopté par les électeurs de Catherine-fille-de.

Ce n’est qu’une des conséquences du vote communautariste, encouragé par le PS et Ecolo. Rappelons que sur les 17 élus PS au parlement bruxellois, 11 sont islamistes et au moins trois se disent proches des Frères musulmans, organisation terroriste. 

C.R.

Commentaires