Print Friendly, PDF & Email

L’affaire a été soigneusement ignorée avant les élections. Seul Le Peuple avait révélé que la Communauté Française affiche un trou de 8 milliards… et sans doute plus.


Aujourd’hui, Le Soir et le reste de la bonne presse joue l’indignation. A les en croire, ils viennent de découvrir l’horrible vérité. Mon oeil, comme disait mon opticien.

Avec un André Flahaut (PS) responsable du budget, on pouvait s’attendre au pire. Il est arrivé. Incompétent notoire, Flahaut est à l’image de Laurette Onkelinx : tout ce qu’ils touchent se transforme en catastrophes pour le citoyen et en or pour le compte en banque de ces parfaits imposteurs de gauche.

Aussitôt la mafia de gauche a rappelé les journalistes à l’ordre. Chez les gauchofascistes, on aime la presse, tant qu’elle ne fait pas de journalisme.


L’agence Belga (équivalent de l’agence Tass, en Union soviétique, et de la Propagande Abteilung, chère à Hitler) s’est empressée de diffuser une fake news !

A sa lecture, on apprend que « tout est sous contrôle ». Huit milliards de déficit ? Une paille. Une progression vers les 12 milliards en 2020 ? On va vous arranger ça.

Comme d’habitude, les « spécialistes » autour de Flahaut vont truquer les comptes. Transformer des moins en plius, ignorer des impayés et… augmenter les impôts – le train-train habituel, quoi…

Classé parmi le top 5 des politiciens les mieux payés (16.246,85 euros par mois !), Flahaut peut voir venir.


André Flahaut tient à rassurer la population : c’est bien le contribuable qui paiera sa dernière idée lumineuse, et pas lui : des cours d’arabe obligatoires dans les écoles. De quoi creuser un peu plus l’énorme déficit de la Communauté française. 

TvK

Commentaires