Print Friendly, PDF & Email

Il n’est pas peu fier, Ludovic Dassy, d’avoir réussi un exploit : une liste complète du PARTI POPULAIRE à Fléron. Il aura rude partie face à lui, mais avec ses colistiers, il compte bien créer la surprise dans sa commune.

Ludovic Dassy s’adresse aux citoyens. Il sait de quoi il parle : cet ouvrier courageux partage le quotidien de ce petit peuple tellement méprisé par les partis traditionnels et particulièrement une gauche qui ne cache même plus ses goûts de luxe et de pouvoir.

Une gauche qui avance à visage découvert (PS) ou maquillée comme un passeport syrien (MR).

Preuve de cette cupidité ? Nous publions ci-dessous une copie de la composition du comité de secteur Télécom, où apparaît, entre autres dégustateurs de fromages, Stéphane Linotte (MR), qui espère bien se faire réélire pour ne pas perdre les avantages de la démocratie » revue et corrigée par les partis traditionnels.

On peut y lire que Stéphane Linotte n’a assisté qu’à 5 des 8 réunions de ce comité entre 2013 et 2016. C’est dire que l’on est assidu au comité : 2 réunions par an ! Il y a une explication au peu d’assiduité de l’échevin Linotte au Comité de secteur Télécom : il cumule pas moins de 12 mandats dans des secteurs divers (voir le site Cumuleo).

Un comité qui sait néanmoins se montrer généreux. Ainsi, Linotte y amassé un petit pactole de 67.198 euros bruts, soit 134 euros par réunion.

Reconaissons-le : il y a pire que lui. En bon socialiste, le bourgmestre d’Engis, Serge Manzato a cru bon de ne se déplacer que pour 2 réunions sur 8. Ce qui lui a toutefois valu une récompense de 67.149 euros bruts, soit 517 euros par réunion !

Mais il n’y aura pas que les petits et gros profiteurs que devra affronter la liste PARTI POPULAIRE. On a vu aussi apparaître à Fléron un certain Mouvement pour l’Education. Lorsque l’on découvre les visages de ses candidats, on se doute qu’il ne s’agit pas d’une éducation très catholique. Ce MPE apparaît plus comme un avatar du parti Islam, grand demandeur de charia en Belgique. Le MPE compte-t-il dispenser son « éducation » dans une énième école islamique en Belgique et plus particulièrement à Fléron ?

La liste PP, menée par Ludovic Dassy, apparaît comme le seul rempart contre une islamisation galopante dans nos villes et communes et une assurance que le pouvoir ne sera plus capté par les seuls partis traditionnels.  

 

Commentaires