Print Friendly, PDF & Email

Pour un peu, on nous annonçait la version féminine du Petit Prince de Saint-Exupéry. Les climatobsédés avaient trouvé leur héroïne, avec une dégaine à la Fifi Brindacier. Ce n’étaient que des climatocrédules. L’article ci-dessous révèle les dessous d’une opération publicitaire odieuse et nauséabonde. A lire de toute urgence si on ne veut pas mourir climatidiot… 

Cette révélation est une « vérité qui dérange », comme dirait Al Gore, le pape du mouvement climatique. Elle rend d’autant plus grotesque la démarche démagogique et très bassement populiste du MR.

« Consulter les jeunes sur les mesures » à prendre en matière de climat, c’est très bien. Sauf si on se trouve face à des jeunes ultra-manipulés, assommés par des opérations de marketing et de publicité mensongère.

La dépollution de la planète (prônée par le Parti Populaire, seul à s’opposer à la fumeuse et dangereuse « loi climat », adorée par le MR et les partis traditionnels) ne passe pas par la pollution des esprits. Et certainement pas à des fins bassement électoralistes. 

D.K.

Commentaires