Print Friendly, PDF & Email

Ce 16 octovre 2018, Henri Vernes fête ses 100 ans. Bon anniversaire, Henri Vernes – ou Bob Morane ? 

Né à Ath, mais ayant passé toute son enfance à Tournai, il a mené parla suite une existence digne d’un personnage de roman. Marin au long cours (il visita nombre de recoins du monde), romancier, espion pendant la Seconde guerre mondiale, c’est un peu par hasard qu’il a créé le personnage de Bob Morane.

Il se fait qu’à l’époque, la Belgique était encore très entreprenante dans le domaine industriel – et particulièrement aux plans de l’imprimerie et de l’édition.

C’est à Verviers qu’un certain André Gérard (1916-1985) dirigeait une imprimerie. Inspiré par la Grande-Bretagne (et la société Penguin Books), il fut le premier européen à lancer des livres au format de poche, les Editions Marabout, en 1949. L’origine du nom « Marabout » trouve son origine dans le totem scout d’André Gérard. Son brevet (plastification de la couverture souple) fut adopté plus tard par les Français qui créèrent le Livre de Poche.

André Gérard eut la lumineuse idée de lancer une collection de poche pour les adolescents. Ce fut la collection Marabout Junior. En 1953, il publiait La Vallée infernale, le premier titre consacré au commandant d’aviation, Bob Morane – un nom inspiré par les modèles d’avions Morane.

Plus de 200 titres furent rédigés par l’infatigable Dewisme, désormais connu sous son pseudonyme Henri Vernes. Spirou avait son Fantasio, Mickey, son chien Pluto : Morane eut son alter ego, Bill Ballantine, solide géant écossais, amateur de whisky Zat, comme James Bond aimait siroter des apéritifs Martini.

Outre Ballantine, la série donna vie à des personnages inoubliables : le professeur Clairambard, Sophie Paramount, Miss Ylang-Ylang, Ming/L’Ombre Jaune, l’homme aux dents d’or… Suite au succès de Bob Morane, la bande dessinée s’empara des scénarios signés Henri Vernes. Dino Attanasio (illustrateur des romans) lui fit vivre sa première aventure dessinée : L’Oiseau de Feu. D’autres dessinateurs lui succédèrent : Gérald Forton (auteur du dessin ci-contre), William Vance, Coria. On attend un Bob Morane, repris par André Taymans (dessin ci-dessous).

Il y eut une série télévisée, dans laquelle le comédien Claude Titre était un Bob Morane plus vrai que nature, et Billy Kearns, un acteur d’origine américaine pour donner corps à l’Ecossais Ballantine (photo ci-dessous).

En 1985, une s&rie d’animation redonnait vie à Bob Morane.

Et on ne passera pas sous silence le titre L’Aventurier, du groupe Indochine, qui fit de Bob Morane une vedette du show business !

Signalons qu’Henri Vernes, boulimique de l’écriture, publia d’autres romans sous des pseudonymes divers : Jacques Colombo, Cal W. Bogar, Gaston Bogard, Robert Davids, Duchess Holiday, C. Reynes, Jacques Seyr, Lew Shannon, Ray Stevens.

En 2012, sous son véritable nom, il publiait son autobiographie, qui vient d’être rééditée pour ses 100 ans.

Certes, le roman d’aventures, tel qu’il existait en son âge d’or, est passé de mode. Mais Bob Morane reste bien vivant dans l’imaginaire collectif. Comme son créateur, Henri Vernes, auquel Le Peuple souhaite un excellent anniversaire ! 

D.K.

Commentaires