Print Friendly, PDF & Email

C’est très à la mode, très tendance : « cacher » son illégal, de préférence, arrivant du Parc Maximilien, à Bruxelles. Le gouverneur MR de la province de Liège, Hervé Jamar, ne les cache pas tellement : il se vante dans la presse d’accueillir et d’héberger des illégaux. Et avec l’approbation d’Olivier Chastel, le président du parti qui prétend vouloir imposer des visites domiciliaires pour identifier les illégaux ! Comme d’habitude le discours « musclé » du MR n’est que de la gonflette en période électorale. Mais il y a plus grave.

On a envie de poser à Hervé Jamar la question « Combien de Chrétiens parmi les illégaux que vous hébergez, Monsieur le Gouverneur ?« . Il ne s’agit pas de pratiquer la discrimination islamophobique. La plupart des illégaux du Parc Maximilien proviennent du Soudan, de l’Ethiopie et de l’Erythrée.

Le Soudan est le 4ème pays au monde où les Chrétiens sont le plus persécutés ; l’Erythrée et l’Ethiopie suivent de près dans ce sinistre classement.Au Soudan, les seuls migrants qui méritent le titre de « réfugiés » seraient les Chrétiens. Or, ils n’émigrent pas. S’ils ont échappé aux tueurs musulmans. ils sont empêchés de quitter le pays par des milices musulmanes, appuyées par l’armée et la police officielles ! Le gouvernement, dirigé par un individu recherché pour crimes contre l’humanité, pratique une véritable politique de génocide anti-chrétienne, organisant des famines et détournant les aides internationales.

En Belgique, les grandes âmes ne se soucient absolument pas des Chrétiens persécutés, pas plus au Soudan qu’ailleurs – en Palestine et au Moyen-Orient, notamment. Pas de miaulements catastrophistes d’Alexis Deswaef, le président de la Ligue des Droits de l’Homme. Pas de leçons d’humanité assenées par Philippe Hertsmans, responsable d’Amnesty International. Pas de mobilisations organisées « spontanément » par l’une des 70.000 asbl que compte notre pays.

Donc, si un gouverneur MR se vante de protéger des illégaux, dont personne ne connaît les antécédents, et que le président du MR applaudit chaudement, c’est que la politique « ferme » du MR est incommensurablement molle, contrairement aux propositions du Parti Populaire. Et que la bourgmestre MR de Molenbeek, Françoise Schepmans, fasse partie de ces MR qui veulent rendre inopérant le projet de loi sur les visites domiciliaires, en dit long sur la connaissance du terrain par les amis de Charles Michel… Pathétique manière de tromper l’électeur… 

F.M.

Commentaires