Print Friendly

Il y a un an seulement, le Père Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de l’église Saint-Etienne était mort en martyr lors d’une prise d’otages dans son église par deux assaillants du groupe Etat islamique.

Mgr Dominique Lebrun, archevêque, a fait cette saisissante révélation dans son homélie… « Le mal est un mystère. Il atteint des sommets d’horreur qui nous font sortir de l’humain. N’est-ce pas ce que tu as voulu dire, Jacques, par tes derniers mots ? Tombé à terre à la suite de premiers coups de couteau, tu essaie de repousser ton assaillant avec tes pieds, et tu dis : “Va-t’en, Satan” ; tu répètes : “Va-t’en, Satan”. Tu exprimais alors ta foi en l’homme créé bon, que le diable agrippe. “Jésus guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable”, dit l’Évangile. »

Il officiait quand les deux hommes ont pénétré dans le lieu et l’ont égorgé, avant d’être abattus par les forces spéciales.

Le Père Jacques Hamel était né en 1930 à Darnétal, en Seine-Maritime. Il avait été ordonné prêtre en 1958 et avait fêté cinquante année de service en 2008.

En avril 2017, une procédure en béatification avait été enclenchée par Mgr Lebrun, De ce fait, Jacques Hamel devient, pour l’Église catholique, un «serviteur de Dieu».

 

Bertrand ROCHETTE

 

Commentaires