Print Friendly, PDF & Email
Tout en se préparant à cibler les supermarchés occidentaux, le groupe terroriste islamique a testé un poison à base de cyanure sur des soldats irakiens. Et ils sont très satisfaits du résultat.
Nous l’expliquions dans un article récent, les autorités occidentales sont constamment en retard d’un métro concernant les attentats terroristes. Alors qu’elles sont en train de murer toutes les artères commerçantes des principales villes d’Europe, les musulmans terroristes inventent de nouvelles façons de conquérir l’Europe par la terreur en semant la mort.

Après une vague d’attaques à la voiture-bélier en Europe, ainsi que des attaques terroristes plus classiques, y compris au couteau, fusillades et bombardements, l’organisation terroriste ISIS prépare une vague d’attentats silencieux contre les consommateurs américains et britanniques.

Alors que les récentes attaques en Europe continentale ont été en première page dans le monde entier, y compris les deux attaques en Espagne du mois dernier qui ont laissé 16 civils morts, les terroristes de l’Etat islamique jettent les bases d’un complot beaucoup moins évident – mais potentiellement plus mortel.

Comme le SITE Intelligence Group, un moniteur de terrorisme américain, le déclare dans son rapport, les experts de la sécurité ont découvert les preuves que les terroristes de l’Etat islamique se préparent à empoisonner les aliments dans les supermarchés aux États-Unis et en Grande-Bretagne pour commencer, puis ailleurs en Europe ensuite.

Selon le SITE, ISIS a demandé à ses membres d’injecter un mélange à base de cyanure dans des aliments vendus dans les supermarchés.

Depuis que les forces de sécurité irakiennes ont repris Mossoul en juillet dernier, des preuves additionnelles d’un complot terroriste visant des denrées alimentaires ont été découvertes, a indiqué l’organe de presse ANSA italien.

Des preuves de tests d’aliments empoisonnés ont été trouvés à Mossoul ; ISIS a utilisé des prisonniers irakiens «comme cobayes humains», a rapporté le quotidien britannique Daily Mail.

Bien que les récents appels à l’empoisonnement des denrées alimentaires ne soient pas une première dans le genre, il semble que ce soit le premier effort coordonné à grande échelle.

En 2016, un homme de 22 ans qui disait appartenir à ISIS, et était chargé de mélanger la cocaïne avec des pesticides, distribuait la drogue ainsi mélangée dans les discothèques de la baie de San Francisco, a également annoncé ABC.

OKSANA ZVIRYNSKA

Source: https://www.dreuz.info/2017/09/12/isis-appelle-a-empoisonner-les-aliments-des-supermarches-americains-et-britanniques/

Commentaires