Print Friendly, PDF & Email

Au départ, Pâques est une fête juive – elle célébrait le passage de la Mer Morte par le peuple juif, sauvé de par Moïse de l’esclavage en Egypte. C’est devenu une fête chrétienne il y a 2.000 ans. Mais nul besoin d’être croyant pour se souhaiter de JOYEUSES PÂQUES !

Pour des raisons électoralistes et, finalement, authentiquement racistes, les partis traditionnels s’acharnent à supprimer les traditions judéo-chrétiennes. Les vacances de Pâques sont devenues des vacances « de printemps »…

Le Parti Populaire s’oppose à cette ignominie et imposera le retour aux appellations séculaires : vacances de Noël, vacances de Pâques, vacances de Toussaint, vacances de carnaval. Il ne s’agit pas de passéisme ou de rejet d’une culture spécifique .

Pâques est l’exemple même de la fête multiculturelle : elle concerne les Chrétiens (catholiques, protestants,n orthodoxes, maronites, etc), les Juifs et les Musulmans, qui interprètent à leur manière les épisodes marquants des histoires juive et chrétienne.


Vouloir effacer les références à Pâques vise donc une communauté, judéo-chrétienne, vise à la nier – on ne peut trouver plus sinistre exemple de racisme, stigmatisant une communauté entière, comme aux heures les plus sombres de notre Histoire.

En ce jour de fête, de joie (et de possibles indigestions au chocolat !) oublions les mesquineries des politiciens soumis, traîtres à leur peuple et complices de l’idéologie mondialiste, destinée à nous transformer, nous et les générations futures, en une population de fourmis et d’esclaves à l’obscurantisme. 

Pâques, c’est la fête de la liberté des gens et des peuples ! 

D.K.

 

Commentaires