Print Friendly

C’est un incroyable paquet de noeuds que la Commission parlementaire chargée de faire la clarté sur le Kazakhgate, va devoir démêler. Deux éléments ressortent du lot des informations des derniers jours, qui faisait dire au député SpA, président de la Commission, Dirk Van der Maelen, qu’il vaudrait mieux que ce soit un juge d’instruction qui s’occupe du dossier – comme en France, pour que cela s’accélère…

Dirk Van Der Maelen (SpA) voudrait refiler le dossier à un juge d'instruction, comme en France: cela irait plus vite
Dirk Van Der Maelen (SpA), président de la Commission parlementaire Kazakhgate, voudrait refiler le dossier à un juge d’instruction, comme en France: cela irait plus vite

– Il y a d’abord les révélations de la RTBF selon lesquelles, un « courrier » français, ancien militaire, a circulé entre Luxembourg, Paris et Bruxelles, pour remettre des enveloppes contenant de belles sommes d’argent, à Paris et à Bruxelles. Sont impliqués Jean-François Etienne des Rosaies, son avocate parisienne (qui renvoie vers l’Elysée), ansi que « des cabinets d’avocats bruxellois ». Tout le monde nie, bien sûr, ou se renvoie la patate chaude.

– Il y a ensuite les révélations du magazine Le Vif, qui a produit plusieurs articles très documentés sur le Kazakhgate, dans lesquels on s’aperçoit que les relations ne datent pas d’hier entre Armand De Decker, l’entourage très proche du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders et du clan Michel (Louis et Charles), le conseiller français des Rosaies, ainsi que d’autres membres éminents de l’obscur Ordre de Malte.

George Forrest et Louis Michel visitent une mine de cuivre au Katanga
George Forrest et Louis Michel visitent une mine de cuivre au Katanga

Ces gens travaillent ensemble (y compris des Rosaies) depuis très longtemps, sur plusieurs « dossiers », comme l’attribution (ratée) d’un titre de baron au sulfureux homme d’affaire belgo-congolais l’industriel George Forrest, roi du cuivre katangais…

On se doit de citer des gens très bien élevés comme Olivier Alsteens, directeur général de la Fondation Forrest. Il s’est retrouvé très proche consultant de Charles Michel, puis directeur de la communication du MR. Il y a aussi l’ancien gouverneur de la province de Liège, Michel Foret (MR), l’avocat d’affaires liégeois Didier Matray, Luc Bertrand, patron d’Europalia Turquie et proche de Didier Reynders (sa fille, Alexia Bertrand est Cheffe de Cabinet de Didier Reynders aux Affaires étrangères), etc…

L('ancien préfet, Jean-François Etienne des Rosaies, l'homme des basses oeuvres de l'affaire Chodiev; le "contact" de De Decker
L’ancien préfet, Jean-François Etienne des Rosaies, l’homme des basses oeuvres de Sarko dans l’affaire Chodiev; le « contact » de De Decker, travaille avec ses amis belges du MR depuis longtemps…

Citons encore Le Vif qui se base sur des informations parues sur Mediapart et du Canard enchaîné: « entre 2013 et 2014, c’est un total de quelque 95 000 euros qu’aura versé le groupe Forrest sur le compte de Jean-François Etienne des Rosaies. En juin 2015, l’avocat de des Rosaies affirme à nos confrères français de Médiapart qu’il s’était agi d’aider à l’anoblissement de George Forrest, via ses contacts belges. « Ces sommes ont bien été allouées à monsieur des Rosaies, mais pour de tout autres prestations », conteste George Forrest, par la voix de son porte-parole Henry de Harenne, par ailleurs chef de groupe MR au conseil communal de Woluwe-saint-Lambert »…

Seule certitude, Didier Reynders n'est au courant de rien.On a oublié de l'informer...
Seule certitude, Didier Reynders n’est au courant de rien.On a oublié de l’informer…

Quel panier de crabes! C’est toute la galaxie libérale qui est touchée et on peut conseiller aux députés de tous bords qui se chargent d’étudier le dossier de se mettre une pince à linges sur le nez avant de commencer à travailler… Pour le MR, c’est le sympathie Didier Clarinval qui s’y colle. Ce n’est pas un cadeau!

Une seule certitude à l’heure actuelle, Didier Reynders ne sait rien de rien. Il n’avait jamais entendu parler de Patokh Chodiev, l’homme d’affaires « belge » plus riche que Marc Coucke. Son ami De Decker à Uccle, avait oublié de l’informer… On vous le jure!

C.T.

Commentaires