Print Friendly, PDF & Email

40 % des électeurs du PP interrogés dans une enquête récente sont âgés entre 18 et 35 ans. Heureuse surprise ! 

C’est la révélation d’une enquête menée par 7 universités francophones et flamandes auprès de 12.637 personnes et publiée dans l’hebdomadaire Le Vif. Il serait exagéré de dire que ce résultat enchante le monde de la bien-pensance. Mais ce sondage appelle à revenir sur terre et ne pas se contenter des avis de journalistes, d' »experts » et d’ONG subsidiées, adeptes de la pensée unique et travaillant contre les peuples.

Bien évidemment, Le Vif a cru d’assortir les chiffres de l’enquête avec des commentaires bilieux. La rédaction a donné la parole à un certain Jérémy Dodeigne – un de ces politologues que la bien-pensance sort de sa manche chaque semaine.

L’avis stupide d’un « expert »

Pour lui, les 40 % de jeunes parmi les électeurs, « C’est extrêmement préoccupant car de nombreux observateurs estiment désormais que le Parti Populaire a basculé dans une logique non-démocratique« .

Admirez la précision du jugement. Il s’agit « de nombreux observateurs » (lesquels ?Des noms !) et d’une « logique non démocratique« . Cette dernière allégation est démentie par une autre conclusion de l’enquête : le PP est le seul parti dans l’électorat duquel les hommes et les femmes sont représentés à égalité (50-50). Il suffisait au « spécialiste » de tourner la page de l’enquête pour l’apprendre…

Par ailleurs, nous attendons toujours la démonstration des « observateurs » sur le prétendu caractère « non-démocratique » du PP. Tant son programme que ses structures et ses publications montrent à suffisance que le PP est probablement le plus démocratique des partis politiques francophones.

Les jeunes rejettent la démocratie salie par les partis traditionnels

En revanche, il affronte des formations (PS, MR, CDH, Ecolo, DéFI, PTB) pour lesquelles la démocratie est un masque, une façade à la Potemkine.

Pour l’heure, une dernière remarque. A la Une, Le Vif annonce : « Enquête : les jeunes rejettent les partis démocratiques« . En page 22, le titre est devenu : « Les jeunes Belges désavouent la démocratie« . Inutilement alarmiste, ce libellé est aussi incomplet.

Il fallait écrire « Les jeunes Belges désavouent la particratie ».

Bienvenue donc à ces nombreux jeunes, plus clairvoyants que ne le prétendent les médias aux ordres. Ils redonnent confiance dans l’avenir du pays ! 

D.K.

Commentaires