Print Friendly, PDF & Email

Bruxelles avait son aquarium, situé à l’avenue Bossaert, soit à deux pas de la basilique de Koekelberg. Bon an, mal an, il accueillait 25.000 visiteurs. Il recevait aussi une aide financière annuelle de 81.000 euros. Sans la moindre raison valable, cette somme a été ramenée à 29.000 euros. Nettement insuffisant pour entretenir un parc de 250 créatures aquatiques, dont certaines appartiennent à des espèces en danger de disparition dans le monde.

Ce patrimoine n’a guère impressionné la Région bruxelloise, qui dispose de tellement d’événements multiculturels pour y engloutir son argent…

Conséquence : l’aquarium public de Bruxelles fermera ses portes, le 7 janvier 2018. Sa directrice et fondatrice, Danielle Roose se dit « épuisée par les combats » et dépose les armes. Les 250 espèces vivantes et les plantes aquatiques seront réparties, pour ce qui concerne les spécimens rares, entre différents zoos.

Et puis, Bruxelles sera un peu moins drôle…

Commentaires