Print Friendly

Ecolo a fait son tour de piste avec Chastel-Lutgen et claqué la porte. Le duo vert n’a jamais eu l’intention de négocier sérieusement une participation au pouvoir. Ils ont fait cyniquement une opération de com. Nous sommes purs et quittons les impurs…

MR et CDH sont à quia: ils n’ont en fait de majorité nulle part. Il faut 47 voix à la Région wallonne. Ils sont 30 + 16 = 46. Eventuellement, ils peuvent essayer de gérer avec le député « indépendant », mais Lutgen, dans son coup de sang contre le PS, n’avait même pas intégré que 3 élues du CDH et du MR sont enceintes, et qu’il faut prévoir 15 semaines de congé de maternité (4 mois de congé prénatal et postnatal). Trop juste, mais de toute façon, la chute des gouvernements régionaux ne peut pas mener à des élections anticipées!

Chastel, pas plus que Lutgen, ne peut trouver de solution pour Bruxelles et la Communauté française

A la Région bruxelloise et à la Communauté française, seule solution pour Lutgen et Chastel : s’associer au parti de Maingain, Défi. Celui-ci fait monter les enchères. Il a vu Di Rupo vendredi dernier, revoit Ecolo et voudrait bien tous les partis traditionnels – PS inclus – à la Fédération Wallonie-Bruxelles (officiellement toujours dans les textes, la Communauté française). Il semble vouloir continuer avec Ecolo et présenter un « plan de bonne gouvernance » à prendre ou à laisser.

Comme l’écrivait Le Vif ce week-end, c’est un monde de fous !

Maingain père fonctionne, comme les autres, dans le marécage politique depuis tellement longtemps… Il n’a certainement pas de leçon de déontologie à donner…

Le vieil Olivier Maingain (Défi) n’a rien d’un chevalier blanc. C’est un beau cumulard comme son fiston, imposé par népotisme. 15 mandats pour Olivier Maingain et 5 pour Fabian Maingain… Fabian Mangain est député et conseiller communal à Bruxelles-ville : il n’a rien vu venir avec le Samusocial et les autres scandales ? La SRIB et les salaires mirobolants de ses 4 dirigeants ? Le scandale au Logement bruxellois, pas vu ?

Fabian Maingain, député grâce à papa

Tous ces Messieurs-Dames du « parlement » bruxellois  ont décrété que « dans la foulée du scandale Publifin, le gouvernement bruxellois avait promis de publier en ligne ses arrêtés et, éventuellement, ses ordres du jour. C’est pour satisfaire à une ordonnance de… 1995 sur la publicité de l’administration. » Une ordonnance 1995, non appliquée évidemment ! Il y a donc plus de 20 ans que ces parasites avaient glissé la transparence sous le tapis ! On prend vraiment les citoyens pour des cons, hein Maingain ?!

Lutgen prend la pose, mais ne comprend rien à Bruxelles et à sa non-gestion complexe…

Benoît Lutgen est, lui, un idiot. C’est pourtant à l’école primaire qu’on apprend à compter. Lutgen semble n’avoir rien négocié avant de retirer la prise. Il a plongé la Région Wallonne et la Communauté française dans le chaos sans savoir comment en sortir. S’il a malgré tout négocié avec le MR, ils sont deux à être idiots ; Chastel ne vaut alors pas mieux…

Bref, ils sont en panne, tous tant qu’ils sont.

Mettre le PS dehors ?  Si des négociations ne permettent pas la mise en place d’une nouvelle majorité, le gouvernement actuel PS-CDH en Wallonie ou le gouvernement bruxellois vivront une situation proche des « affaires courantes » au fédéral. Les ministres resteront en place jusqu’aux prochaines élections. Mais sans majorité réelle au Parlement, on voit mal comment des textes décrétaux pourraient être votés. On peut imaginer que pour assurer le transfert des compétences qui viennent du fédéral (prévues par la 6e réforme de l’Etat), les partis de l’ancienne majorité (PS-CDH) wallonne s’accordent uniquement sur ces points précis. C’est ce qui vient de se passer pour les allocations familiales.

Jusqu’à la mise en place d’une éventuelle majorité alternative, les ministres ne démissionneront pas, ni à Namur, ni à Bruxelles. Le niveau d’irresponsabilité politique n’avait jamais été aussi loin. Il faut nettoyer au karcher les structures de cet état et des structures étatiques issues de la régionalisation imbécile de François Perin et consorts. Divisons le nombre d’élus par deux, supprimons les provinces et le Sénat, regroupons les intercommunales, supprimons tous les organismes d’intérêt public inutiles. Supprimons la Communauté française en mettant l’enseignement, priorité absolue, au croisement des deux régions. Ca, c’est ce à quoi doit s’atteler la classe politique ! La Flandre a depuis des décennies, fait travailler ensemble région et communauté.

Seule perspective évidente : la NVA, fidèle à son programme nationaliste et face à la stupidité des partis traditionnels francophones, s’apprête à exiger l’accélération de la séparation, avec une 7e réforme de la Constitution: confédéralisme, ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose, et responsabilité financière totale de chaque communauté. Finis les transferts de la Flandre à la Wallonie qui ont permis pendant des décennies aux socialistes, CDH et autres de raser gratis !

La Flandre est la 5e région la plus riche et la mieux gérée d’Europe. On comprend que face au boxon francophone, les revendications de la NVA aient de plus en plus de poids dans la classe politique flamande.

On s’apprête en Francophonie à un séisme politique. La solution n’est pas le communisme du PTB, mais le renouvellement politique avec le Parti Populaire et une coalition de « nettoyage » des institutions au prochain rendez-vous électoral de 2019. Pour l’instant, cela continue de coasser dans le marécage institutionnel francophone.

C.T.

Quelques éléments pour rappel :

http://www.levif.be/actualite/belgique/la-transparence-mission-laborieuse-a-bruxelles/article-normal-688689.html 

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_srib-les-quatre-membres-de-la-direction-se-partagent-un-million-brut-par-an?id=9549349

https://www.finance.brussels/fr/news/%E2%80%9Dil-y-amalgame-avec-publifin-il-fallait-un-scandale-%C3%A0-bruxelles%E2%80%9D

http://www.mr.be/scandale-au-logement-bruxellois

http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/le-vote-de-mardi-soir-met-en-doute-la-viabilite-d-une-majorite-mr-cdh-5965da64cd70d65d24b7205c

http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/le-chaos-annonce-pour-la-federation-wallonie-bruxelles-fait-rever-les-regionalistes-5965040fcd706e263ebfea44

Commentaires