Print Friendly, PDF & Email

Bien essayé. Jean-Marc Nollet s’est répandu dans toutes les radios, télés et rédactions, qui l’accueillaient servilement. Il venait vendre le fascisme rouge qu’il aimerait voir gouverner la Belgique.


Question de faire « écolo », Nollet, plus nullet que jamais, avait baptisé sa grande idée « un gouvernement coquelicot pour la Wallonie ».

Première fraude intellectuelle : le coquelicot est devenu le symbole de la lutte contre les pesticides. Or au Parlement européen, Ecolo a voté contre l’interdiction des pesticides…

Jamais en reste dans la panade démagogique, Nullet proposait une idée séduisante en ces temps de grande méfiance à l’égard des politiciens : un gouvernement où s’insèreraient au moins trois personnages issus de la société civile.

A quoi servent les élections ? Nollet ne nous l’a pas expliqué. Pour lui, elles servent apparemment à être détournées. Son « coquelicot » est un poison antidémocratique.

Quant aux « acteurs de la société civile », ce n’est pas vous, ni nous, ni nos voisins : il s’agit de représentants des ONG, ces organes non-élus qui nous coûtent une bonne tranche des 19 milliards alloués aux asbl par les pouvoirs fédéraux, régionaux et communautaires.

Nous risquerions donc de nous retrouver avec toute la clique du CNCD11.11.11, du MRAX, d’Unia, de la Ligue des droits humains.

Encore une sotte idée de celui dont la gestion désastreuse nous a coûté près de 2 milliards…


Vous nous voyez déjà avec Alexis Deswaef (ex-Ligue des droits de l’homme), Carlo Presto (Monsieur Catherine Moureaux au MRAX), Jean-Pascal van Ypersele de Strihou (le gourou du climat) ?

Tant qu’on y est, pourquoi pas Manu Abramowicz, responsable de l’orthographe et de la syntaxe des communications gouvernementales ? Il suffirait de débloquer un budget pour lui permettre de chasser le nazi, 75 ans après le débarquement, mais aussi dans l’entourage de Louis XIV, de Godefroid de Bouillon et de Boduognat !

Ce gouvernement « coquelicot » n’est donc qu’une farce démoniaque. Si vous cherchez des fossoyeurs de la démocratie, vous les trouverez chez Ecolo, au PS et dans ces ONG. Très embêtées par la disparition de leur fonds de commerce : la droite affirmée a été écartée par le système. Les « Territoires de la mémoire » perdent la tête et l’asbl « Triangle rouge » se porte pâle. 

H.W.

Commentaires