Print Friendly, PDF & Email
Apparemment, les médias n’ont pas été trop intéressés de rapporter cette information importante et qui contredit le mensonge admis que les Palestiniens sont des victimes désespérées. Le célèbre publicitaire Jacques Séguéla est même allé – le brave homme, on l’imaginerait un peu informé – jusqu’à accuser Israël de tirer intentionnellement dans le dos des enfants palestiniens !

Le Parlement européen a voté jeudi 19 avril, pour la première fois de son histoire, pour condamner le Hamas pour ses actes de terrorisme, pour l’utilisation de boucliers humains, et pour sa responsabilité dans les incitations à la violence à la frontière.

La motion, intitulée « Gaza Strip : prevent any further escalade of violence », a été adoptée par une écrasante majorité de 524 voix pour, 30 et 92 abstentions.

  • La résolution condamne les actes de terrorisme du Hamas et l’utilisation de boucliers humains, dénonce les abus de l’organisation terroriste contre la population de Gaza, et appelle Israël et les Palestiniens à « respecter les droits de l’homme ».
  • La déclaration publiée sur le site web du Parlement précise que les membres du Parlement européen

« condamnent le Hamas pour avoir incité à la violence et pour ses activités terroristes à la frontière Israël-Gaza, et appellent toutes les parties concernées à respecter les droits de l’homme des détenus et des prisonniers »

« Le Parlement européen appelle tous les manifestants de Gaza à s’abstenir d’utiliser une rhétorique qui incite à la violence et à prévenir les pertes inutiles en vies humaines. Elle exhorte également Israël à répondre à ses préoccupations territoriales par des mesures proportionnées ».

  • La déclaration exhorte en outre « Israël et la Palestine à utiliser des moyens non violents et à respecter les droits de l’homme, afin de prévenir d’autres morts et de parvenir à une solution pacifique à deux États ».
  • Le document de trois pages rappelle que le Hamas est désigné comme une organisation terroriste par l’Union européenne, c’est important car vos médias oublient systématiquement, et volontairement, cette information afin de vous faire croire que seul Israël désigne le Hamas comme entité terroriste.
  • Se concentrant largement sur les récentes émeutes violentes aux frontières, la résolution dit que le Parlement :

« condamne fermement la tactique continue du Hamas consistant à utiliser des civils pour protéger les activités terroristes….. Le Hamas semble viser l’escalade des tensions. »

  • Le Parlement européen dénonce également les abus de la population par le groupe terroriste sous sa domination.

« Le Hamas continue de maintenir la population sous contrôle et sous pression dans la bande de Gaza, qui reste un centre d’organisations terroristes internationalement reconnues », a déclaré la motion, qui condamne aussi le Hamas pour avoir restreint « les libertés fondamentales, y compris les libertés d’association et d’expression ».

Alors que le Parlement européen a condamné l’utilisation par l’armée israélienne de tirs réels en réponse aux émeutes aux frontières, il reconnaît « les défis de sécurité d’Israël et la nécessité de protéger son territoire et ses frontières tout en utilisant des moyens proportionnés », en déclarant qu’il « condamne les attaques terroristes du Hamas et d’autres groupes militants contre Israël depuis la bande de Gaza, y compris les tirs de roquettes, les infiltrations dans le territoire israélien et la construction de tunnels ».

Le Parlement européen a exhorté Israël à réduire le recours aux mesures de contrôle des foules et aux tirs réels, en déclarant qu’il « appelle à la plus grande retenue et souligne que la priorité doit être d’éviter toute nouvelle escalade de la violence et des pertes en vies humaines ; exprime son regret quant aux pertes en vies humaines ; condamne les meurtres et les blessures de manifestants palestiniens innocents dans la bande de Gaza au cours des trois dernières semaines et exhorte les FDI à s’abstenir d’utiliser la force meurtrière contre les manifestants non armés ».

La motion met en garde contre le fait que « le recours intentionnel à la force meurtrière contre des manifestants qui ne constituent pas une menace imminente pour la vie ou des blessures graves viole le droit international des droits de l’homme et, dans le contexte de l’occupation, constitue une violation grave de la quatrième Convention de Genève ». La déclaration du Parlement européen a également appelé au retour de tous les Israéliens retenus captifs à Gaza par le Hamas. Le groupe terroriste est censé détenir les corps du sergent d’état-major Oron Shaul et du lieutenant Hadar Goldin, qui ont été tués dans la bande de Gaza lors de batailles distinctes au cours de l’opération Protective Edge au cours de l’été 2014. Avera Mengistu et le Bédouin Hisham al-Sayed, tous deux souffrant de problèmes de santé mentale, sont entrés volontairement à Gaza en 2014 et 2015 et auraient été capturés par le Hamas. Un cinquième Israélien, Jumaa Abu Ghanima, a franchi la frontière de Gaza en 2016, et son sort reste inconnu.

⇒ Un point de la résolution a particulièrement retenu mon attention.

Les députés européens ont « lancé un appel pour une fin immédiate et inconditionnelle du blocus et du bouclage de la bande de Gaza, afin de faciliter les efforts pour remédier à la crise humanitaire dans cette région « .

Toute ma faculté de raisonnement est mise en échec pour comprendre la logique des députés européens, qui d’une part reconnaissent que Gaza pullule d’organisations terroristes, dont le Hamas. Que ce dernier cherche à « s’infiltrer dans le territoire israélien » pour commettre des attentats, et ils réclament qu’Israël mette fin au blocus ?

Ai-je la fièvre, ou sommes-nous dans le monde orwellien où il faut mettre « fin au bouclage de la bande de Gaza » pour que les terroristes ne s’infiltrent plus en Israël afin de commettre des attentats ?

Je dois poser la question à Jacques Séguéla.

JEAN-PATRICK GRUMBERG

Source: https://www.dreuz.info/2018/04/30/pour-la-premiere-fois-le-parlement-europeen-condamne-lutilisation-de-boucliers-humains-par-le-hamas/

Commentaires