Print Friendly, PDF & Email

Si vous doutiez encore du danger contenu dans le « pacte de Marrakech » que veut signer Charles Michel à tout prix, voici de quoi de quoi faire disparaître vos illusions. Le vrai plan de l’ONU a disparu d’Internet, juste avant la campagne de propagande en faveur du « pacte ». Ce n’est pas un hasard.

Cela fait quelques années que l’ONU a publié des documents (certains en interne, d’autres destinés à la presse) concernant ses stratégies pour « repeupler l’Europe, les Etats-Unis et le Japon ».

Ne les cherchez pas sur le site de l’ONU : ils ont disparu comme par enchantement à l’approche de l’approbation du « pacte de Marrakech » !

Lorsque vous cliquez sur l’URL /esa/population/publications/migration/migration.htm (contenant les informations que nous révélons ci-dessous, vous obtenez la réponse « Not found. The requested URL /esa/population/publications/migration/migration.htm was not found on this server. ».

Nous publions ces documents en intégralité et ici-même, dans Le Peuple.

La trahison de Charles Michel et des parlementaires pro-« plan de Marrakech »

Approuver le « pacte de Marrakech », avec promesse de signature par la suite, est tout simplement un acte de trahison envers le peuple belge. et c’est le Premier ministre qui le commet !

Bien qu’ils aient disparu du site de l’ONU, les plans de cette organisation restent valables : ils n’ont pas été abrogés.

Vous trouverez ici le plan de l’ONU sur le remplacement de populations. Il s’agit d’une version anglaise avec résumé en français. Mais il existe d’autres documents, en français.

But du « plan de Marrakech » : 25,2 millions d’immigrants par an, en Europe

Un des six scénarios proposés à l’Europe par l’ONU envisageait l’apport de 25,2 millions d’immigrants par an, soit un apport de 2,3 milliards d’immigrants, entre 1995 et 2050 !

De ces 2,3 milliards, quelque 1,7 milliard seraient des descendants des premiers immigrants des années 1995/2.000. Les chiffres sont explicitement cités dans le rapport de l’ONU et font partie des documents disparus. Vous ne les trouverez que sur Le Peuple.

En votant en faveur du « plan de Marrakech », les partis traditionnels belges (MR, PS, CDH, Ecolo, DéFI) donnent le feu vert à une immigration annuelle qui représente plus de deux fois la population belge actuelle !

C’est bien pourquoi le Parti Populaire, par la voix de son représentant, Aldo Carcaci, a dit « non » à ce plan. Il est le seul parti francophone à combattre cet attentat contre les citoyens belges. Il est temps de rendre la parole à la population et de renvoyer à leurs chères fricotées les partis qui projettent le malheur pour nos enfants.

D.K.

 

Commentaires