Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion de la commission parlementaire due l’Intérieur (à propos des visas humanitaires), Aldo Carcaci, député PP, a apporté son total soutien aux Chrétiens d’Orient, venus décrire le martyre qu’ils subissent en pays musulmans et leur volonté de rester sur leurs terres historiques.

Les perpétuelles persécutions n’émeuvent plus la presse bien-pensante, la presstituée au mondialisme. Et cependant de véritables génocides ont lieu au moment même où vous lisez ces lignes.

Toutefois, et Aldo Carcaci l’a souligné, la plupart des Chrétiens veulent rester sur ce qui est leur terre historique. Ils appellent à l’aide la communauté internationale pour qu’elle les aide dans leurs pays. Ils ne sont pas candidats à l’émigration vers les pays d’Europe.

Quant à ceux qui ne peuvent plus rester au Proche Orient au péril de leurs vies, ils doivent être accueillis en Europe comme de vrais réfugiés. La polémique visant Theo Francken, qui aurait « favorisé » l’arrivée de réfugiés chrétiens, est particulièrement odieuse. Les Chrétiens sont les seuls vrais persécutés en Orient. En voici quelques preuves.

Les sources ne manquent pas. Elles dénoncent, telle l’association Portes Ouvertes, les massacres qui ont lieu en Egypye, en Indonésie, en Syrie, en Irak, en Turquie, dans les pays du Maghreb…

Il faut passer par des réseaux alternatifs pour découvrir les réalités. La presse occidentale, et certainement belge francophone, se tait. Entre le « pas d’amalgame » et les accusations de « complot d’extrême droite », dès qu’il s’agit du martyre des Chrétiens d’Orient, ces derniers sont abandonnés.

Comme le disait le poète Eug!ne Pottier : « Les journalistes policiers, marchands de calomnies« . Il écrivait cela en 1871. La désinformation était déjà bien présente. Et Pottier est une source que les bobos gauchistes ne peuvent rejeter : Pottier (1816-1887) est l’auteur des paroles de L’Internationale !

Parmi les exactions anti-chrétiennes, c’est une cathédrale, aux Philippines, que les musulmans font sauter à coups de bombes. Une vingtaine de morts. En avez-vous entendu parler ? Sans doute, non. Le silence des médias est assourdissant.

Au Pakistan, des barbus excitent les foules et propagent le djihad contre les Chrétiens.  Et ailleurs, on rencontre les mêmes haines.

On peut légitimement, avec Le Figaro, se poser la question :

La persécution et la haine anti-chrétienne se propage dans le monde comme un incendie de forêt. La cause des Chrétiens d’Orient trouve en le Parti Populaire un soutien ferme et déterminé.

D.K.

Commentaires