Print Friendly, PDF & Email

Les bobos gauchistes veulent nous les voler ? Elles résistent ! Marchés de Noël (et pas d’hiver) apporteront joie et chaleur dans villes et villages de Wallonie, ce week-end. Et à Bastogne, les noix vont pleuvoir !

Petit Papa Noël, Mon Beau Sapin, Trois Anges sont venus ce Soir, Vive le Vent d’hiver, Noël blanc, Last Christmas, Santa Claus is coming to Town, Le Noël des Petits Santons… Que de refrains de saison, qui donnent chaud au coeur.

Là où les traditions de Noël sont célébrées dans leur autheticité, le peuple se précipite. La semaine dernière, dans le petit village de Bérismenil, sur les hauteurs de La Roche-en-Ardenne, il y avait foule à se presser entre les chalets et les stands mis sur pied par la jeunesse locale. Et ce n’est qu’un exemple.

Ce week-end des 16 et 17 décembre, Noël s’exposera dans marchés, fêtes et événements dans tout le Luxembourg belge : Saint-Hubert, Corbion, Etalle, Florenville, Aubange, Han, Mussy-la-Ville, Ansart, Léglise et bien d’autres, au Luxembourg et dans les autres provinces wallonnes. Les activités labellisées « Noël » forment une grande chaîne d’amitiés, mais aussi de paix et d’espoir dans un monde moins désaxé.

Il faut être PS, MR, Ecolo, DéFI et même CDH pour ne pas comprendre cette humble symbolique, qui nous relie aussi aux générations passées, aux chers parents disparus, aux lointains ancêtres qui entonnaient déjà « Adeste Fideles ».

Noël, c’est l’unité, non seulement entre les Chrétiens, mais entre tous les hommes et femmes de bonne volonté. C’est, en réalité, la fête de la lumière. Si vous possédez deux billets de 20 euros et que vous en donnez un à une autre personne, vous vous retrouvez avec un billet en moins. Mais si vous allumez une bougie et qu’avec elle vous allumez la bougie d’un voisin, cela fera deux fois plus de lumière. Et si la chaîne se poursuit, il y aura moyen d’éclairer le monde.

C’est ça, l’esprit de Noël. Cela fait ricaner les cyniques, les Grands Esprits qui, n’ayant à la bouche que le « vivre ensemble », aboutissent à diviser et monter les uns contre les autres. Ils font décidément partie d’un monde ancien, sombre et mortifère. Vive Noël !

Vive les crèches, qui ne dérangent que les bobos gauchistes et pisse-froid ! Vive les cougnous, les sabots de Noël en succulent chocolat et débordant de pralines ! Vive les décorations naïves, les guirlandes lumineuses ! Et vive les réconciliations qui font partie du miracle de Noël !

À Bruxelles, la mafia socialiste, trop occupée à concocter ses méchantes (mais si lucratives) petites affaires, a tout fait pour tuer l’esprit de Noël. La chose est désormais acquise : les « Plaisirs d’Hiver » sont un flop. Enlevez la magie de Noël et le public boude. On n’oubliera pas que c’est l’échevine MR, Marion Lemesre, qui a voulu supprimer la crèche sur la Grand Place…

Mais sauvegardons l’esprit de Noël et ne laissons pas les aigrefins et leur kleptocratie ternir nos bons sentiments. Oublions-les, et que cet oubli persiste jusqu’au élections d’octobre 2018 !

Défenseur de nos traditions, le Parti Populaire voit venir Noël comme une fête de la lumière qui a éclairé tant de vies par le passé et qui illumine déjà l’avenir en toute confiance !

D.K.

Commentaires