Print Friendly, PDF & Email

Le Peuple l’a déjà dénoncé : les sommes envoyées dans leur pays par les migrants sont énormes. Cette révélation, basée sur des études sérieuses, nous a valu les insultes habituelles : racisme, xénophobie, etc. Pas de chance pour les bien-pensants : nos informations sont confirmées par le CNCD11.11.11 (qui nous déteste) et le Centre d’étude de l’université de Leuven !

Selon ces données, les migrants sur le sol belge envoient 2 à 5 milliards d’euros dans leur pays. Un pactole qui n’est donc pas réinjecté dans l’économie belge. Cela en dit long sur l’attachement des migrants à la Belgique…

Le phénomène n’est pas exclusivement belge : le flux d’argent entre pays riches et pays de provenance des migrants atteint les 429 milliards annuels. C’est trois fois le montant consacré par les pays riches à l’aide au développement. Il devient donc évident que le soutien pour les pays du Tiers-Monde ne doit pas être augmenté, contrairement à l’opinion défendue par le ministre Alexander De Croo (voir notre article et les références).

Quand la Banque Nationale nous trompe

Là où l’info dérange, c’est que le CNCD11.11.11 entretient un préjugé raciste. En effet, à lire l’étude complète (voir ici), il se dégage l’impression que les 2 à 5 milliards partent au Maghreb. La réalité est que le flux d’argent concerne autant les Maghrébins que les autres nationalités, et notamment les fonctionnaires européens.

Mais le plus grave est que les chiffres du CNCD11.11.11 donnent une vision nettement plus claire que ceux estimés par la Banque Nationale (voir ici) : pour elle, les transferts atteignent seulement 508 millions d’euros !

Des chiffres contredits par la Banque mondiale qui fixe le montant à 1,5 milliards (voir ici les données officielles) – plus proche de ce que révèle l’étude du CNCD11.11.11.

Si à présent les ONG se montrent plus fiables que la Banque Nationale Belge, un chat risque de ne plus retrouver ses jeunes…

Il n’en reste pas moins qu’un jour ou l’autre, il faudra se poser la question « est-il normal que 2 à 5 milliards quittent la Belgique tous les ans ?« .

Et voir quelle réponse apporter à ce qu’il faut bien nommer un scandale.

A.D.

Commentaires