Print Friendly, PDF & Email

Non, vous ne rêvez pas ! Le tweet que nous reprenons ci-dessous est authentique.  Le PS s’indignerait du fait qu’il « est plus facile d’avoir un n° INAMI pour un ressortissant étranger que pour un francophone« . Mais ne vous y trompez pas : les élections approchent et le PS ne recule devant aucun truc d’illusionniste.

Une vieille entourloupe : tel un boxeur de foire, le PS exhibe ses biceps… comme avant chaque élection.

A première vue, on pourrait se dire : « Le PS a enfin compris qu’une immigration non contrôlée est catastrophique pour la Belgique ».

Mais non !

  • pour les métiers de la santé (médecins, dentistes, kinés…), les « ressortissants étrangers » sont très majoritairement européens – en tête, de nombreux Français. S’ils étaient d’origine africaine, maghrébine ou moyen-orientale, le PS se tairait sur toute la ligne. Avec les Européens, on ne risque pas de se faire taxer de « discrimination » par les ayatollahs de la pensée unique et mondialiste (RTBF, RTL, presse subsidiée).
  • avant chaque élection, le PS s’y entend comme pas deux pour relancer la haine contre la Flandre et les Flamands. Ici, il s’agirait d’une discrimination qui frapperait les seuls francophones – sous-entendu : les Flamands s’accaparent de tout et envoient les étrangers dans les régions wallonne et bruxelloise.

C’est une vieille rengaine qui fait partie de l’arsenal du PS pour tromper le bon peuple et attiser ses plus mauvais instincts. Pour rappel : Charles Picqué, en 1988 :

La même année, Philippe Moureaux :

A propos du fédéralisme ou du confédéralisme. Di Rupo 1988 : pour !

Di Rupo 2019 : contre !

Conclusion : ne vous fiez pas aux promesses du PS ! 

F.M.

Commentaires