Print Friendly, PDF & Email

Ce 12 mars, le Palais 12, géré par Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles, accueillait un spectacle intitulé « Rire ensemble contre le racisme ». Cet événement planétaire est parrainé par la RTBF, la ville de Bruxelles et la commune d’Ixelles. Le plus divertissant est que les bénéfices de cette soirée seront reversés au MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie) !

Il sera question de « toutes les discriminations » tournées en dérision. Il y aura même une « revue de presse autour des religions ». A propos des discriminations, on attend de bien se poiler à l’écoute de sketches abordant la discrimination à l’embauche des blancs et des blanches dans les petites entreprises très communautarisées. Et sur les religions, nul doute que la salle va s’écrouler de rire avec les pointes lancées à l’islam.

Quant au MRAX… Voilà une asbl (il y en a 70.000 en Belgique…) dont il a fallu renvoyer un des dirigeants pour harcèlement, gestion plus que douteuse et antisémitisme à peine voilé, non prise en compte de plaintes pour racisme anti-blanc. Récemment, le MRAX fut épinglé pour avoir incité à la haine des policiers, lorsqu’il en appela à dénoncer d’imaginaires « violences policières »… lors des émeutes de Bruxelles !

Le MRAX est devenu clairement une officine du PS, depuis qu’il est dirigé par Carlo Crespo-Garcia, qui dans la vie est l’époux de Catherine Moureaux, la fille di fossoyeur de Molenbeek.

Et voyez comme tout ce petit monde se tient. C’est admirable de camaraderie ! Face à la colère contre le MRAX, le pouvoir socialiste a dû diminuer les subsides (c’est-à-dire, notre argent de contribuables) servant surtout à payer les présidents, directeurs et autres cadres de cette armée mexicaine de la bien-pensance. Les malheureux mraxiens voyaient s’ouvrir devant eux le gouffre de la misère, la disette, l’effondrement social.

Heureusement, il y a les copains. Philippe Close a immédiatement volé au secours des démunis – un vrai Samusocial pour les copains. Les bénefs de « Rire ensemble contre le racisme » renfloueront les caisses du MRAX ! Les gogos qui assisteront à cette pitrerie passeront deux fois à la caisse : une première fois, par leurs impôts qui servent à subsidier le MRAX, et une seconde fois, en acquittant le prix du ticket d’entrée !

Dans son programme, le PARTI POPULAIRE exige un cadastre des asbl subisidiées par les différents niveaux de pouvoir et réduira drastiquement le nombre de ces asbl, dont la raison d’être se réduit souvent à engager des copains de copains. Personne ne veut du racisme : il est inutile que, pour justifier son existence, le MRAX aille en chercher là où il n’y en a pas.

A.D.

Commentaires