Print Friendly, PDF & Email

Le nouveau livre d’Alain Destexhe, Immigration et Intégration, Avant qu’il ne soit trop tard, a créé beaucoup de commotions dans les milieux du politiquement correct et au MR, plus que jamais déchiré entre ses clans.

C’est au contenu du livre qu’il faut s’intéresser et non aux polémiques qu’ils déclenche. Une interview sur BX1 est très révélatrice. L’interviewer (Jean-Jacques Deleeuw) tente par tous les moyens de dénigrer à la fois le contenu de l’ouvrage et son auteur, mais Alain Destexhe remet les choses à leur place (y compris son interlocuteur).

Il parle non pas de personnes, mais de politiques. Celles qui ont mené la Belgique, et particulièrement la région bruxelloise, à un chaos incontrôlable, en route vers on ne sait quelle issue violente.

Avant qu’il ne soit trop tard dresse un bilan tragique que les partis traditionnels ont voulu masquer et occulter trop longtemps. Et, bien sûr, derrière les politiques, il y a des hommes et des femmes qui, par inculture ou calcul électoraliste, ont poussé au pourrissement de situations qu’il aurait fallu gérer avec sagesse.

En mettant un nom sur certains tabous, Alain Destexhe fait preuve de clairvoyance et surtout de courage. Il suffit de voir les contorsions d’un Richard Miller (MR) pour condamner/excuser les positions de M. Destexhe… partagées par une majorité de la population belge et significativement par les jeunes. 

D.K.

Commentaires