Print Friendly, PDF & Email

Ce petit fait divers est révélateur de la pression permanente sur les forces de l’ordre pour tenter de désamorcer les tentatives d’actes terroristes en Europe. Grâce à nos dirigeants, l’islam radical est très bien implanté partout, mais bien sûr, padamalgam, tout va bien !

Esplanade du Trocadéro

Trois « Liégeois » – lisez trois musulmans « belges » vivant à Liège – circulaient à Paris le week-end du 2 juillet, à bord d’une voiture volée. La police française les a interpellés, mis en examen puis placés en détention provisoire.  Les policiers de la brigade anticriminalité du 16e arrondissement les ont repérés alors qu’ils venaient de faire plusieurs fois le tour de la place du Trocadéro et du 11 Novembre au volant d’une VW. Gageons que c’est grâce au délit de sale gueule que les policiers ont scanné la plaque et remarqué qu’il s’agissait d’une voiture volée…

La police française a parfaitement réagi

Des résidus de matière explosive ont été découverts sur un gant retrouvé dans la voiture des trois suspects par le chien spécialisé dans la recherche d’explosifs que la police a amené sur le lieux, selon l’hebdomadaire français Le Point.

Le parquet fédéral belge renvoie aux autorités judiciaires françaises pour toute information sur ce dossier, mais il a précisé mardi que les trois hommes étaient détenus pour des faits de recel uniquement et non de terrorisme. L’un d’eux a par ailleurs été remis en liberté sous conditions.

Pendant ce temps, ce mercredi, 4 hommes suspectés de préparer une attaque terroriste, ont été arrêtés à Anderlecht: des armes dont des kalachnikov ont été trouvées à leur domicile. Deux d’entre eux ont été placés sous mandat d’arrêt. Toujours du fait divers sans importance…

A Paris, toujours d’après la même source, des SMS relatifs à des sourates du Coran appelant au djihad contre les mécréants auraient été retrouvés dans le téléphone d’un des trois hommes arrêtés. Ils avaient également sur eux une petite quantité de cannabis, 1 600 € en liquide et des bijoux, provenant vraisemblablement d’un vol.

Nous vivons une époque formidable et nous sommes tous très heureux de voir que nos dirigeants ont décidé de maintenir grandes ouvertes les portes de l’immigration: des milliers de migrants se pressent chaque jour en Sicile et en Italie du Sud, mais aussi dans une mesure moindre en Espagne. Enfin la nouvelle route des Balkans évite la Grèce pour passer par la Bulgarie. Padamalgam !

C.T.

Commentaires