Print Friendly, PDF & Email

L’histoire ne saura jamais si c’est Brigitte qui joue au piano, mais comme démonstration de mépris et de méconnaissance des gens ordinaires, on ne fait pas mieux. 

Le fond musical pour une intervention du Président de la République entraîne à se poser des questions.

Emmanuel Macron vise-t-il un Grammy Award et entre ainsi en concurrence avec Soprano et Ed Sheeran ?

Autre question : de qui M. Macron se moque-t-il ? Tandis qu’il lénifie sur fond de musique d’ascenseur, les gilets jaunes et toutes les victimes de ses précédentes réformes se font matraquer.

Il faudra lui rappeler qu’un matraquage par la police, c’est très différent qu’une musiquette matraquée.

Commentaires