Print Friendly

L’Allemagne l’a encore échappé belle! Je ne parle pas des « déséquilibrés » qui s’emparent d’une hache et tentent de tuer du monde. Le fait qu’ils soient d’origine musulmane n’a rien à voir avec leur acte… Non. Il s’agit de l’alerte de Essen en Allemagne.

La police allemande a réussi à prévenir une attaque terroriste contre un centre commercial à Essen (Ouest du pays) et lie cette menace avec l’État islamique. Des instructions et des ordres auraient été envoyés par un combattant allemand de Daech (Etat Islamique).

Le centre commercial de Essen a été rouvert, mais l’alerte était très réelle…

Le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière a confirmé à la chaîne de télévision ARD que le projet d’attentat dans un centre commercial d’Essen avait été préparé par l’État islamique.

La police d’Essen a déjoué in extremis l’attaque terroriste contre le centre commercial de cette ville allemande. Le centre commercial a été complètement fermé samedi matin en raison « d’indices concrets concernant un éventuel attentat ».

Deux hommes ont été arrêtés dans la ville d’Oberhausen, près d’Essen, dans le cadre de l’enquête. Une perquisition a été menée à leur domicile, mais aucune saisie d’armes et d’explosifs n’a été annoncée.

Un combattant allemand actuellement en Syrie a cherché à recruter plusieurs personnes pour mener une attaque à Essen, a précisé une source proche de l’enquête, ajoutant que les enquêteurs cherchent à savoir si cet homme travaille avec des gens en Allemagne.

Selon le quotidien Bild, le combattant de Daech a également envoyé des instructions pour la fabrication de bombes via des messages sur Internet. L’homme est un Allemand membre de l’État islamique, selon Bild. Il a tenté, via les services de messagerie, de recruter plusieurs personnes pour l’attaque d’Essen et a fourni des instructions sur les moyens de fabriquer une bombe.

Bravo à la police allemande, très mal équipée pour ses enquêtes, puisque le gouvernement d’Angela Merkel se refuse à multiplier les caméras dans les lieux publics, pour « protéger la vie privée » et que la police a visiblement l’ordre de minimiser toute attaque, en refusant de donner les identités des personnes arrêtées pourtant en flagrant délit, et surtout leur origine ou leur religion. On l’a vu à Berlin, à Düsseldorf et autres lieux. La rétention d’information est devenue la règle. Quelle belle démocratie politiquement correcte! 

La même Merkel veut mieux contrôler les « messages de haine » sur internet et la « désinformation » des media russes en Europe. Pour notre part, nous considérons Sputnik news ou Russia Today comme bien plus crédibles aujourd’hui, malheureusement pourrait-on dire, que les chaînes de TV et media européens ou CNN… 

C.T.

Source: https://fr.sputniknews.com/international/201703131030431588-menace-attentat-essen-piste-daech/

Commentaires