Print Friendly, PDF & Email

Charles Michel va consulter le parlement (« C’est la maison de la démocratie« , dit-il) à propos du pacte de Marrakech. Une farce. Une sinistre farce…

A chaque fois que l’establishment des partis traditionnels veut évacuer un problème gênant, il crée une commission parlementaire.

Ce mardi 5 décembre, la commission siège et entend des « experts ».

Si des naïfs croient encore que vont s’affronter des avis contradictoires, nous leur conseillons de parcourir la liste ci-dessous.

– Jean-Luc Bodson, ambassadeur, spécialiste des dossiers « Asile et migration ». Un des négociateurs belges du traité de Marrakech, il s’est répandu dans la presse, avant son passage en commission parlementaire, affirment que « la Belgique a obtenu tout ce qu’elle voulait« . Un esprit libre, très indépendant !

– Fernand Keuleneer, avocat au Barreau de Bruxelles proposé par la N-va

– Anne Lagerwall, juriste, professeure et membre du Centre de droit international de l’ULB, nom proposé par PS, Cdh et Ecolo – serait-elle opposée au pacte de Marrakech ?

– Pierre d’Argent, de l’institut de Droit international de l’UCL, proposé par le MR – serait-il opposé au pacte de Marrakech ?

– Ellen Desmet, spécialiste en droit de la Migration à l’Ugent, proposée par Sp.a et Groen – serait-elle opposée au pacte de Marrakech ?

– Jan Wouters professeur en droit international de la KUL, proposé par le Cd&V – serait-il opposé au pacte de Marrakech ?

– Marc Bossuyt, ancien juge international et commissaire général aux réfugiés, ancien président de la Cour constitutionnelle, proposé par l’Open VLD. Serait-il opposé au pacte de Marrakech ?

Si vous vous vous attendez à des surprises, attendez-vous à la grosse déception.

Les commissions parlementaires, c’est un peu comme les débats sur RTL-TVI : tout le monde peut participer, à condition d’être tous du même avis.

F.M.

Commentaires