Print Friendly

C’est vous, cher contribuable francophone belge qui l’avez financé. C’est votre intelligence qu’on insulte aussi dans ce lamentable navet qu’est le film « Chez nous », sensé montrer comment « l’extrême droite » compte s’emparer du pouvoir et transformer la France (ou le pays d’Europe que vous voudrez citer) en abominable dictature nazie…

Sachez que le film que vous n’êtes probablement pas allé voir, est financé par la région française « Les Hauts de France » (fusion des régions Pas-de-Calais et Picardie) et par la Région Wallonne. Ces deux régions sont dirigées par une large majorité d’élus socialistes et de « gôche ». Ajoutez-y la télévision d’extrême-gauche que vous financez de vos impôts, la RTBF, et vous avez gagné. C’est vous et les Français du Nord qui avez payé le navet et sa grrrande campagne de promotion par affiches dans les rues de nos villes. Bravo!

Ce film est une caricature « à gauche toute » de ce que «les gens de gauche» croient être «la droite».

Pour la petite histoire, le film de Lucas Belvaux, sorti volontairement pendant la campagne présidentielle française pour nuire à Marine Le Pen, a été retiré de l’affiche dans un cinema de Saint-Cloud en France. Le réalisateur Belvaux a immédiatement dénoncé un « acte politique » après la « déprogrammation » de Chez nous! Comme si son film lui-même n’était pas un acte politique malveillant, réalisé avec de l’argent public. Pauvre con!

Comme chacun le sait, les gens de droite ne sont pas des gens. Pas plus qu’il ne faut ajouter « de droite » ou « de gauche » comme on le faisait naguère pour parler d’intellectuels, puisqu’il ne peut y avoir d’intellectuels que de gauche. Les autres sont tous des cons.

 Les gens de gauche ont donc le droit de « faire justice » eux-mêmes en attaquant la voiture de la personnalité de droite, voire la personne elle-même…

Mais au fond, les gens de droite ne peuvent-ils pas protéger leurs biens et leurs personnes des agressions de justiciers auto-proclamés?

 La candidate de droite aux élections communales n’aurait-elle pas le droit de présenter ses propositions dans le programme de son parti ? Ce film est une caricature poussive!

J’espère que les « gens de gauche » ont autant droit à la parole dans leur cénacles que les gens de droite l’ont au Parti Populaire.

Un service de sécurité n’est pas un ramassis de casseurs ou de barbouzes; il n’intervient que si les personnes ou les biens qu’on leur demande de protéger sont menacés et en adaptant leur réponse à l’agression subie.

Ce pitoyable film a pour but de faire peur aux citoyens, de prétendre que les gens qui ne pensent pas comme les journaux de gauche, ceux qui ont un point de vue personnel doivent se taire .

 C’est ça la Gauche ? Faire peur et empêcher de réfléchir ? Pauvre gauche qui n’a que des caricatures et des slogans rabâché pour faire valoir son point de vue et défendre ses privilèges.

Vive la Démocratie, la Liberté et le Progrès ! Vive nos Valeurs d’engagement et de fraternité pour construire notre pays , ces Valeurs européennes héritées de millénaires d’expérience. Pas de Liberté sans engagement. Pas de Fraternité sans efforts partagés.

 Plutôt que de « casser la baraque » et « faire payer les riches » ce qui n’aboutit qu’à ruine et conflits, construisons l’avenir au présent, par la révolution quotidienne des progrès matériels et spirituels et une éducation de la jeunesse ancrée dans le concret et le dialogue avec son prochain.   

J. Barbieux

Commentaires